Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Au Magny dans l'Indre, un luxembourgeois fait revivre un restaurant abandonné

-
Par , France Bleu Berry

Après deux ans d'abandon, l'hôtel-restaurant du Magny dans l'Indre revit. Un nouveau restaurateur relance l'établissement dans cette commune de 1.000 habitants située vers la Châtre. "Le Relais du Prieuré" a ouvert le 1er mars. C'est un luxembourgeois, Rudy Rübel, qui a repris l'affaire.

Au Magny, un luxembourgeois fait revivre un restaurant abandonné
Au Magny, un luxembourgeois fait revivre un restaurant abandonné © Radio France - Victor Vasseur

Le Magny, France

Il a dormi trois heures Rudy Rübel, et pourtant, à peine le soleil levé, ce restaurateur autodidacte est déjà cuisine pour préparer ses plats. Et à midi, c'est lui qui sert : "Vous avez des andouillettes de veau et de la purée maison. Nous avons aussi des fruits de mer. Qu’est-ce que vous préférez ?" lance le patron de l'hôtel-restaurant du Magny dans l'Indre.  

Au Magny, un luxembourgeois fait revivre un restaurant abandonné - Radio France
Au Magny, un luxembourgeois fait revivre un restaurant abandonné © Radio France - Victor Vasseur

Ce luxembourgeois est arrivé en France au milieu des années 2000 : "J’ai cherché depuis quatre ans une affaire en France. C’était difficile de trouver la bonne affaire, où l’on craque. Cet établissement a déjà fait trois fois faillite mais j’y crois."

Ecoutez le reportage de Victor Vasseur au Magny.

Ce qui lui plait dans le Berry ? "Les vaches. Mais aussi les gens. J’ai rarement croisé en France des gens accueillants comme ici. Je suis arrivé le 22 décembre 2018, on m'a donné du pâté, du miel, des œufs. Je suis tombé dans un paradis, j’espère que cela va rester comme ça."

Au Magny, un luxembourgeois fait revivre un restaurant abandonné. - Radio France
Au Magny, un luxembourgeois fait revivre un restaurant abandonné. © Radio France - Victor Vasseer
Dans les cuisines du Relais du Prieuré au Magny dans l'Indre. - Radio France
Dans les cuisines du Relais du Prieuré au Magny dans l'Indre. © Radio France - Victor Vasseur

Pour lancer le restaurant, Rudy s’est entouré de deux cuisiniers. Il recherche une serveuse. Le patron l'assure, la plupart des produits sont issus de producteurs locaux comme la viande, le fromage et les légumes.

Au Magny, un luxembourgeois fait revivre un restaurant abandonné. - Radio France
Au Magny, un luxembourgeois fait revivre un restaurant abandonné. © Radio France - Victor Vasseur

Le 500e clients le week-end dernier

Dans ce restaurant, Rudy Rübel peut accueillir jusqu'à 80 clients. Pascal, 62 ans, vient tous les jours prendre son café. Il habite juste en face : "Ça donne une impulsion au village. Ici, il n’y a pas de commerce. Cela donne une proximité et permet aux habitants de se rencontrer."

A la mairie, on commençait à ne plus y croire. Pendant trois ans, des annonces sans réponse sur le site du Bon Coin. C'est le maire Gérard Défougère qui a convaincu Rudy Rübel de s'installer : "Ce restaurant, c’est ce qu’il nous faut pour redonner de la vie. Si on trouve des animations culturelles, ce qui est le cas. Un commerce dans un centre-bourg, c’est hyper important."

Le maire de la commune Gérard Défougère. - Radio France
Le maire de la commune Gérard Défougère. © Radio France - Victor Vasseur

Si aujourd'hui "le Relais du Prieuré" est un restaurant, il fera bientôt office d'hôtel dans les prochaines semaines. Rudy Rübel compte aussi installer une petite épicerie avec des produits locaux à l'entrée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu