Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Au Mans, ce bar a rouvert pour vendre des boissons à emporter

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Tous les bars de France attendent le calendrier de leur réouverture. Au Mans, le Plateau s'est transformé pour proposer des boissons à emporter. Il est devenu un repère pour les clients, du quartier comme de passage.

On ne fait plus que passer devant le comptoir.
On ne fait plus que passer devant le comptoir. © Radio France - Alexandre Chassignon

Il n'y a plus de verres, seulement des bouteilles et quelques gobelets. Le bar de Christophe Tibot n'a plus de chaise car on n'y fait que passer. Mais il a conservé une grande partie de ses clients. Depuis le 11 mai, le Plateau est à nouveau ouvert mais il ne veut que des boissons à emporter. Une possibilité offerte par la licence IV, explique le patron, presque étonne que davantage de bars ne l'aient pas imité.

Le matin c'est café, "une habitude" pour Karine, habitante de quartier, qui repart avec son gobelet en carton. En fin de journée c'est surtout l'assortiment de bières en bouteilles qui a du succès. Certaines sont au frais, c'est du prêt-à-boire. Christophe a remplacé le slogan "restez chez vous" par "buvez chez vous".

A la demande des clients

Presque devenu caviste, il avait commencé à vendre des bouteilles de vin et de bières locales avant l'épidémie, à la demande de clients. Il a ajouté des jus de fruits à son assortiment et quelques aménagements à sa salle : "Comme il y a une entrée et une sortie séparée j'ai installé un sens de circulation, et un maximum de trois personnes sont autorisées à l'intérieur".

Une façon de continuer à travailler en attendant de pouvoir rouvrir dans des conditions normales.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu