Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Au Mans, l’entrepôt de vêtements Brice menacé de fermeture

lundi 25 juin 2018 à 14:57 Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine

La quarantaine de salariés de la plateforme logistique de l’avenue du Panorama est en grève ce lundi. D’après leurs syndicats, la direction de l’entreprise a prévu de ne pas renouveler son bail de location du site manceau. Décision, pour eux, synonyme de fermeture, sur fonds de restructuration.

Tous les salariés de Brice, au Mans, sont en grève, ce lundi
Tous les salariés de Brice, au Mans, sont en grève, ce lundi © Radio France - Bertrand Hochet

Le Mans, France

Sur le panneau, accroché aux grilles de l’établissement, les salariés grévistes ont inscrit un point d’interrogation. Mais personne, ici, ne se fait d’illusion : le dépôt logistique va bel et bien fermer. Principal indice pour les syndicats : la direction de l’entreprise Brice n’aurait pas prévu de renouveler le bail de location de son dépôt logistique du Mans, ouvert dans les années 80.  « Ça va être très dur de tourner la page », résume Fabienne Bois, déléguée de la CFDT, principal syndicat de la société. « C’est notre boîte, on a tout vécu avec Brice : on a connu la petite structure avec très peu de magasins, c'était très familial. Ensuite, la société a grossi. On a suivi toutes ces évolutions. Et là, d’un seul coup, l’histoire se termine ».

« On leur demande de changer de vie »

Sur cette plateforme mancelle, arrivent tous les vêtements qui seront vendus en France et à l’étranger. Les 43 salariés sont chargés de les dispatcher dans les différents magasins de la marque Brice. Selon les syndicats, les marques Brice et Jules qui se regroupent (sous le nom Jules & Co) ne devraient disposer à l’avenir que d’une seule plateforme logistique, à Wattrelos, dans le Nord de la France. D’après les représentants du personnel, des solutions de reclassement devraient être proposées aux 43 salariés sur ce site de Wattrelos. « Mais je pense que très peu vont accepter », estime Laurent Petit, délégué syndical CGT. « Les employés ont toutes leurs attaches ici. Ce n’est pas facile de tout quitter et d’aller dans une région qu’on ne connait pas du tout. On leur demande de changer complètement leur vie. »

ACTUALISATION : dans un communiqué, la direction indique "qu'à ce stade, aucune décision n'a été actée". Nous serons, écrit-elle "en mesure de préciser le projet d’ici quelques semaines."