Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : La mobilisation des forains au Mans

Au Mans, les forains n'ont pas dit leur dernier mot

-
Par , France Bleu Maine

Après un week-end et un lundi calmes au Mans, les forains, en conflit avec la mairie, annoncent ne pas baisser les bras. Ils disent vouloir "reconduire leurs actions pendant les grands événements qui se dérouleront dans l'agglomération du Mans dans les prochaines semaines et les prochains mois".

Leur dernière opération, jeudi, a pris la forme d'une brève "opération escargot" sur la rocade
Leur dernière opération, jeudi, a pris la forme d'une brève "opération escargot" sur la rocade © Radio France - Bertrand Hochet

Le Mans, France

Le bras de fer ne semble pas terminé. Après une fin de semaine et un week-end sans manifestation, sans prise de parole ni provocation, les forains font part de leur intention de continuer leurs actions au coup par coup pour tenter d'obtenir le retour des deux fêtes foraines annuelles en centre-ville du Mans. Dans un courrier adressé au préfet de la Sarthe, Norman Bruch, président du syndicat national "CIDUNATI des artisans de la fête" indique les "endroits et événements que les forains comptent perturber dans les prochaines semaines et les prochains mois". Dans son courrier, le représentant mentionne les principales manifestations organisées sur le circuit : "les 24H du Mans motos (18 - 21 avril), le Grand Prix de France moto (17 - 19 mai), les 24H du Mans autos (14 - 16 juin), les 24H du Mans camions (28 - 29 septembre)". 

Quelques actions aussi dans d'autres communes de la métropole"

Norman Bruch indique également que les forains comptent faire "quelques opérations dans les 15 communes de la métropole qui sont contre la fête foraine" (c'est à dire celles qui ont signé un courrier de soutien à Stéphane Le Foll, ndlr). Le président du syndicat national "CIDUNATI des artisans de la fête" répète, dans son courrier qu'il juge "discriminatoire" la décision de ne pas accueillir la fête foraine en centre-ville du Mans. Pour lui, "devant l'inflexibilité de monsieur Le Foll, les forains n'ont plus le choix que d'organiser ces multiples manifestations". 

LIRE AUSSI : le maire du Mans s'explique sur France Bleu Maine (26 mars 2019)