Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les Fonderies du Poitou en danger

Au moins trois repreneurs potentiels pour les Fonderies du Poitou

-
Par , , France Bleu Poitou
Ingrandes-sur-Vienne, Ingrandes, France

En plus du géant anglo-indien Liberty House, deux autres groupes ont formulé des offres pour les Fonderies à l'heure de la clôture des candidatures : les sociétés Secko et Schrüfer.

Une poignée de salariés attendent les candidatures.
Une poignée de salariés attendent les candidatures. © Radio France - Manon Derdevet

Une centaine de salariés s'est trouvée ce jeudi après-midi devant les Fonderies du Poitou à Ingrandes dans l'attente de la présentation des offres de reprise de l'usine poitevine. 

Selon notre reporter sur place, deux nouvelles offres sont parvenues au tribunal de commerce de Lyon : celle tout d'abord de l'entreprise américaine Secko qui conserverait 335 postes (sur 405) à la Fonte et 244 postes (sur 336) à l'Alu. Le groupe a déjà repris une fonderie en France et proposerait un investissement de 27 millions d'euros.

Autre candidat : le groupe allemand Schrüfer qui garderait 300 salariés sur les deux sites même si on attend encore des précisions sur ce candidat.

Enfin, les salariés d'Ingrandes ont attendu jusque tard dans la nuit le dévoilement complet de l'offre de Liberty House, société qui s'est positionnée dès la fin d'année dernière pour la reprise du site. L'entreprise a fait deux offres pour les deux usines des fonderies. 

Devant l'usine d'Ingrandes. - Radio France
Devant l'usine d'Ingrandes. © Radio France - Manon Derdevet

La décision finale sera rendue le 19 mars pour la fonderie aluminium et le 21 mars pour la fonderie fonte.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu