Économie – Social

Au Pian-sur-Garonne, en Gironde, on inaugure les aménagements du passage à niveau

Par Pauline Pennanec'h, France Bleu Gironde mercredi 31 août 2016 à 4:00

Le maire du Pian-sur-Garonne, Alain Bellard, ravi des nouveaux aménagements
Le maire du Pian-sur-Garonne, Alain Bellard, ravi des nouveaux aménagements © Radio France - Pauline Pennanec'h

Derniers coups de pioche pour les ouvriers avant l'inauguration des nouveaux aménagements ce mercredi soir. Le passage à niveau du Pian-sur-Garonne supprimé, un rond-point a été aménagé, ainsi qu'un passage routier souterrain sous le pont-rail fraîchement construit.

Le passage à niveau 64 du Pian-sur-Garonne dans le Sud Gironde est officiellement supprimé. Les nouveaux aménagements seront inaugurés ce mercredi soir par Jean-Luc Gleyze, le président du Conseil départemental de la Gironde.

Situé sur la ligne TGV Bordeaux-Toulouse, le passage à niveau était un des trois points noirs meurtriers du département : deux personnes y ont perdu la vie en 2006. Fermé à la circulation depuis juillet, il a été entièrement supprimé. Un rond-point sur la route départementale 10113 a été aménagé, ainsi qu'un passage routier souterrain sous le pont-rail, fraîchement construit. Le département en est le maître d'oeuvre. Les aménagements ont coûté huit millions d'euros.

Dans la commune, on se félicite de ces nouveaux aménagements. Et c'est surtout un soulagement pour le maire du Pian-sur-Garonne, Alain Bellard. Le passage à niveau mais aussi le carrefour étaient sources d'accidents : "C'était un accrochage par semaine à peu près. Dans certains cas, ça s'est soldé par des accidents très graves" explique-t-il.

Le passage à niveau du Pian-sur-Garonne a été officiellement supprimé - Radio France
Le passage à niveau du Pian-sur-Garonne a été officiellement supprimé © Radio France - Pauline Pennanec'h

"En 30 ans, j'ai vu trois ou quatre voitures dans mon jardin"

Les premiers témoins de ces accidents : Daniel et sa femme. Ils habitent face au passage à niveau depuis 30 ans : "Ça n'est pas tant le passage à niveau, mais c'est surtout la descente, qui m'a amené à voir trois ou quatre voitures dans mon jardin." Les clôtures sont toutes neuves, changées au mois de janvier, date du dernier accident qu'ils ont vécu : "Un jeune garçon de 21 ans s'en est sorti mais c'était un miracle. C'est moi qui l'ai décroché de sa voiture. C'est très difficile à vivre" raconte-t-il. Le couple est soulagé que ce carrefour soit aménagé et sécurisé. Il espère que ces nouveaux aménagements éviteront les accidents.

Reportage au Pian-sur-Garonne

D'autres passages à niveaux jugés dangereux

Deux autres points noirs en Gironde : le passage à niveau qui relie St-Macaire au Pian-sur-Garonne. Le dossier suit son cours, on parle d'une suppression en 2019. Le projet a été retardé car des riverains doivent être expropriés. L'autre passage à niveau à risque, au Teich, sur le Bassin d'Arcachon : il n'y a jamais eu d'accidents, mais 10.000 véhicules l'empruntent chaque jour. Un pont routier sera construit au dessus des lignes ferroviaire, les travaux devront démarrer en 2018..

Le passage à niveau à St-Macaire, en Sud-Gironde - Radio France
Le passage à niveau à St-Macaire, en Sud-Gironde © Radio France - Pauline Pennanec'h

En Gironde, d'autres passages à niveau ne sont pas considérés comme dangereux,  pourtant il y a des accidents. Depuis 2005, trois collisions mortelles on eu lieu à Cadaujac. L'an dernier à Toulenne, un camion était entré en collision avec un TER sur la ligne Agen-Bordeaux l'an dernier. L'accident avait fait 17 blessés..

Partager sur :