Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Au pied des Pyrénées, Knauf déroule le tapis rouge au département de la Moselle

mardi 19 juin 2018 à 21:06 Par Cédric Lang-Roth , France Bleu Lorraine Nord

Alors qu’une usine de laine de roche doit s’installer à Illange (Moselle) d’ici l’automne 2019, une délégation du conseil départemental a visité un autre site industriel du groupe allemand Knauf, à Lannemezan (Hautes-Pyrénées). France Bleu était du voyage.

Le site Knauf Insulation de Lannemezan a débuté sa production en 2010.
Le site Knauf Insulation de Lannemezan a débuté sa production en 2010. © Radio France - Cédric Lang-Roth

Lannemezan, France

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les différents acteurs du dossier ont mis les petits plats dans les grands. C’est un avion privé cofinancé par le département et par le groupe allemand qui a permis à la délégation d’élus et de journalistes locaux de faire l’aller-retour Metz-Lannemezan dans la journée. A l’image, finalement, de cette entreprise, Knauf Insulation, l’un des leaders du secteur des matériaux isolants.

Le site du Sud-Ouest joue la carte locale, avec les Pyrénées et le club de rugby comme axes de communication. - Radio France
Le site du Sud-Ouest joue la carte locale, avec les Pyrénées et le club de rugby comme axes de communication. © Radio France - Cédric Lang-Roth

Car depuis l’annonce, le 30 mai dernier, de la venue du groupe à Illange, l’entreprise ne cesse de mettre en avant ses valeurs, au premier rang desquelles la « Menschlichkeit », un mot allemand qui signifie l’humanité. Et elle a voulu en faire la démonstration en ouvrant donc les portes de son usine de Lannemezan, la plus récente du groupe.

Des valeurs humanistes en étendard

« J’avais besoin de savoir comment était une usine après une dizaine d’années d’activité, explique le président du département, Patrick Weiten, et c’est impressionnant. On sent que c’est une usine bien organisée et bien gérée. » Celui qui a œuvré à la venue de Knauf en Moselle a ainsi pu déambuler le long de la ligne de production et a pu observer comment on passe de débris de verre à des rouleaux d’isolant thermique et acoustique.

Il a pu aussi rencontrer des acteurs locaux, s’entretenir avec eux des conditions sur place. « Il n’y a jamais eu de grève ici, assène ainsi Patrick Laporte, délégué CFDT du site haut-pyrénéen. Il y a des situations tendues, bien sûr, mais on essaye toujours d’en sortir proprement, en discutant. Et jusqu’à présent, on a toujours trouvé des solutions. »

124 emplois directs annoncés en Moselle

Un dialogue social respecté, l’emploi en grande majorité de CDI, le maire de la commune, Bernard Plano, ne regrette pas du tout la venue de Knauf il y a 10 ans, alors que plusieurs entreprises du secteur avaient annoncé leur volonté de fermer leurs usines : « ça a été un renouveau industriel. Ca a en tout cas contribué à le consolider, en amenant aussi d’autres industriels à s’intéresser à notre territoire. » Un pari que souhaite également faire Patrick Weiten, qui veut également faire oublier le fiasco Terra Lorraine.

L'usine est installée sur un terrain de 15 hectares et pourrait s'agrandir dans les années à venir. - Radio France
L'usine est installée sur un terrain de 15 hectares et pourrait s'agrandir dans les années à venir. © Radio France - Cédric Lang-Roth

Initialement, l’usine de Lannemezan devait employer environ 130 personnes, comme celle d’Illange. A l’heure actuelle, il y a 220 emplois sur le site des Hautes-Pyrénées. De son côté, l’usine mosellane cherche ses futurs collaborateurs. Pour cela, direction le site officiel de l'entreprise.