Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Au salon "2 000 emplois, 2 000 sourires" de Déols, les recruteurs insistent sur le savoir-être des candidats

-
Par , France Bleu Berry

Le salon "2 000 emplois, 2 000 sourires" s'est déroulé mardi 30 avril au MACH 36, à Déols. L'occasion pour plusieurs centaines de demandeurs d'emplois de déposer des CV, discuter avec des recruteurs et prendre des contacts.

Les allées du salon "2 000 emplois, 2 000 sourires" au MACH 36 à Déols
Les allées du salon "2 000 emplois, 2 000 sourires" au MACH 36 à Déols © Radio France - Jérôme Collin

Déols, France

Dans les allées du salon "2 000 emplois, 2 000 sourires", les candidats triturent nerveusement leur CV et leur lettre de motivation. Le moment est forcément important : c'est une première prise de contact avec un potentiel futur employeur. Plusieurs entreprises sont présentes : Liberty Wheels, Décathlon, Pâtapain... 

Il faut donc mettre toutes les chances de son côté. "Les trente premières secondes sont essentielles, en fonction de la façon dont la personne se présente, si elle est souriante. _On va même préférer des personnes avec un peu moins de compétences mais un savoir-être impeccable à des candidats qui sont dans la situation inverse_. Parce que les compétences, ça peut se former en interne dans l'entreprise", souligne Anne-Cécile Bideaux, responsable RH du groupement d'emplois Alisé, dans l'Indre.

Politesse, tenue correcte, bonne connaissance de l'entreprise

Des règles de bon sens a priori. Et pourtant, il y a parfois des surprises lors d'entretiens d'embauche. "J'ai déjà vu des personnes venir sans dire bonjour ou en réclamant un travail. Ça ne peut pas se passer comme ça. Le candidat ne peut pas tutoyer le recruteur. Et puis il faut être souriant, se laver avant de venir", détaille Justine Loiseau, qui travaille à l'administration de l'hôpital de Châteauroux-Le Blanc.

Dans un marché du travail de plus en plus concurrentiel, la différence se fait sur le savoir-être, et parfois des détails : la photo du CV notamment. Alvaro Garcia propose de prendre en photo gratuitement les personnes à la recherche d'un emploi. "Les selfies à la plage ou dans la salle de bain, ça n'est pas possible. Une photo prise au smartphone, ça n'est pas de bonne qualité. Il faut faire attention au cadre, au fond et à l'éclairage", insiste le professionnel.

Être prêt pour un entretien d'embauche requiert une préparation. "C'est surtout psychologique !", explique Stéphanie, en recherche d'emploi. "Ce n'est pas facile de se vendre, surtout qu'on a peu de temps. Quand j'étais jeune, ce n'était pas important. On regardait juste notre CV. Aujourd'hui, c'est vraiment essentiel le savoir-être. C'est comme ça que j'ai décroché mon précédent emploi. Il y a eu un bon feeling avec le recruteur et j'ai eu le poste", poursuit la quinquagénaire.