Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Auchan annonce la suppression d'un millier de postes en France

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Nord, France Bleu, France Bleu Paris

Le groupe nordiste Auchan annonce ce mercredi 9 septembre qu'il va supprimer 1088 emplois en France. Un CSE extraordinaire s'est tenu pendant deux jours. Il s'agit de la deuxième étape du "plan de transformation" Auchan 2022.

Le groupe nordiste Auchan annonce la suppression de 1475 postes, 377 seront créés, soit une perte nette de 1088 emplois.
Le groupe nordiste Auchan annonce la suppression de 1475 postes, 377 seront créés, soit une perte nette de 1088 emplois. © Radio France - Stéphanie Berlu

Plus d'un millier d'emplois vont être supprimés en France au sein du groupe nordiste Auchan. L'annonce est faite ce mercredi 9 septembre, à l'issue d'un CSE extraordinaire qui se tient depuis la veille. Il s'agit de la deuxième phase du "plan de transformation" baptisé "Auchan 2022", lancé par la direction en janvier 2020.

Dans un communiqué, Auchan Retail France donne le détail de ce plan : 1475 postes seront supprimés (dont 10 vacants), 377 seront créés, soit une perte nette de 1088 emplois. Cela concerne les hypermarchés, la chaîne de marchandise, et le service après-vente.

La grande distribution est bousculée

Dans ce communiqué, Auchan estime que "la grande distribution est bousculée par de nouveaux entrants, encore plus depuis la crise sanitaire".

Aucun des 127 hypermarchés de France ne sera épargné par ce plan, car ce modèle de temple de la consommation, à l'extérieur des centres-villes, qui représente encore 75% de l'activité, ne fonctionne plus. Jean-Denis Deweine, directeur général d'Auchan Retail France, a pour objectif de "donner une nouvelle vocation à ces hypermarchés, qui vont devenir des plateformes qui se rapprochent de là où vivent les clients, alors que jusqu'ici l'hypermarché les faisait venir à lui". Illustration avec l'ouverture, ce même jour, du cinquième Auchan Piéton de Lille, dans le quartier Vauban.

Caissiers et caissières épargnés

La direction promet que les hôtes et hôtesses de caisses ne seront pas touchés par ce plan social. En revanche, les métiers de l'ombre, administratifs, ressources humaines, qui existent dans chaque magasin, vont être mutualisés, ce qui représente plus de 300 emplois supprimés. Les services après-vente payent le plus lourd tribut, avec plus de 400 postes.

Annonce brutale, choquante

Guy Laplatine, représentant du syndicat CFDT, estime que cette annonce est "brutale, choquante. Il y a eu d'énormes erreurs de la direction, avec des choix délirants, et on est en train de payer la note. C'est pour ça que la famille Mulliez doit assumer ses responsabilités, en reclassant tous les salariés qui ont fait sa fortune".  Le syndicat demande au groupe Mulliez de créer une agence de reclassement sur l'ensemble de ses enseignes.

La direction espère que ce plan social se traduira par un maximum de départs volontaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess