Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Auchan : la moitié des 20 magasins à vendre ont trouvé un repreneur potentiel

-
Par , France Bleu Nord

Fin avril, l'enseigne nordiste de grande distribution avait annoncé qu'elle se séparait de 20 magasins en France. Lors d'un CCE, ce mercredi, la direction a dévoilé la liste des magasins susceptibles d'être repris et ceux qui seront fermés.

L'hypermarché Auchan Roncq, dans la métropole lilloise, est l'un des plus grands magasins de l'enseigne nordiste en France
L'hypermarché Auchan Roncq, dans la métropole lilloise, est l'un des plus grands magasins de l'enseigne nordiste en France © Radio France - Stéphane Barbereau

Lille, France

10 magasins vont fermer, 10 autres vont être repris. Deux mois et demi après l'annonce du plus grand plan de cession de magasins jamais annoncé dans l'histoire d'Auchan, on en sait plus sur l'avenir des 672 salariés menacés. 

377 suppressions de postes

10 magasins (soit 295 salariés) intéressent des repreneurs potentiels (Aldi, Lidl et Intermarché ont fait acte de candidature) : les supermarchés Auchan d'Arras (62), Perpignan (66), Athis-Mons (91), Faulquemont (57), Saint Ouen l'Aumône (95) et Meaux (77), les Chronodrive de Bayonne (64), Agen (47) et Vannes (56) et l'hypermarché Auchan de Villetaneuse (93) qui serait céder à Lidl selon le magazine spécialisé Linéaires. L'ensemble des salariés ne seront pas forcément repris sur chacun de ces sites et ceux qui le seront n'auront une garantie de conserver leur emploi de 15 mois seulement. D'où la déception de Gérald Villeroy, responsable CGT chez Auchan : 

On est amers. C'est une trahison sociale de la direction. Les mesures d'accompagnement sont insuffisantes.

Quelle stratégie à long terme ?

10 autres magasins vont fermer à partir du mois de septembre, dont la supérette Auchan Bio ouverte il y a seulement deux ans à Marquette-lez-Lille (59). Ce PSE (plan de sauvegarde de l'emploi) a été signé par une majorité de syndicats (CFTC, FO, SEGA-CGC), seuls la CGT et la CFDT ont voté contre. Ce jeudi, les représentants du personnel ont également écouté un rapport d'expertise commandé dès l'annonce de ce plan de cession de magasin. Selon la CGT, ces 20 magasins vendus ou fermés qui étaient déficitaires permettront de réaliser 10 millions d'euros d'économie par an. Des chiffres qui rendent perplexes Gérald Villeroy : 

C'est une stratégie opaque, on ne sortira pas comme çà la tête de l'eau.

Environ 80 autres magasins du groupe Auchan seraient déficitaires depuis 5 ans en France, ce qui inquiète les syndicats pour l'avenir. La Holding Auchan affichait une perte de près d'un milliard d'euros l'année passée, déclenchant ce plan d'austérité.