Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Auchan à Semécourt : toujours pas de date de réouverture

-
Par , France Bleu Lorraine Nord
Semécourt, France

La sécurisation de l’hypermarché Auchan de Semécourt est réalisée, mais les travaux de réparation ne sont pas encore engagés. Le 21 avril, le magasin a été évacué, une poutre s’est montrée défaillante, faisant craindre un effondrement du toit. Personne ne sait quand l’activité pourra reprendre.

Un panneau sur l'entrée de l'hypermarché Auchan de Semécourt indique que celui-ci est fermé jusqu'à nouvel ordre.
Un panneau sur l'entrée de l'hypermarché Auchan de Semécourt indique que celui-ci est fermé jusqu'à nouvel ordre. © Radio France - François Pelleray

Les 450 salariés d’Auchan Semécourt et ceux qui travaillent dans les 80 magasins de la galerie marchande sont au repos forcés depuis le vendredi 21 avril. Personne ne sait quand pourra rouvrir l’hypermarché et sa galerie commerçante.

"La structure endommagée a été sécurisée" indique Christian Egloff, délégué CFDT au service après-vente d’Auchan. "Mais les réparations n’ont pas encore été engagées à la date du 26 avril, on est dans l’expectative. Toutes les poutres sont inspectées".

Tous les salariés d’Auchan sont payés : Sylvie Collet, déléguée FO

"Huit tours ont été installées à l’endroit à réparer (au niveau du rayon jardinage), aucune fissure n’est constatée", ajoute Sylvie Collet, déléguée force ouvrière d’Auchan Semécourt. "Les 450 salariés sont appelés un par un par la direction. Ils sont tous payés normalement. Ils ont le choix entre étaler les heures non travaillées sur les 12 mois à venir, aller travailler dans les magasins Auchan de Woippy, Mont-Saint-Martin ou le Simply de Woippy. Dernière option à court terme, poser des congés. Si le problème persiste au-delà du 9 mai, la question du chômage partiel se posera. Quoi qu’il en soit, les salariés sont angoissés".

La perte du chiffre d’affaire est inassurable pour ce motif là – Francis Starck, gérant de Jeff de Bruges

Même situation compliquée pour les 80 commerçants de la galerie marchande. Le gérant de l’enseigne Jeff de Bruges (six salariés), Francis Starck raconte : "on gère au jour le jour, sachant que d’après mon assureur, la perte de chiffre d’affaire est inassurable pour ce motif-là".

Le message sur l'entrée d'Auchan Semécourt.
Le message sur l'entrée d'Auchan Semécourt. © Radio France - François Pelleray

"Les 44 salariés du service après-vente d’Auchan Semécourt doivent reprendre normalement le travail ce jeudi", indique leur délégué CFDT, Christian Egloff, "mais nous travaillerons dans les locaux du magasin de Woippy".

Seuls des vigiles circulent en voiture sur les parkings d'Auchan à Semécourt.
Seuls des vigiles circulent en voiture sur les parkings d'Auchan à Semécourt. © Radio France - François Pelleray
Choix de la station

À venir dansDanssecondess