Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Augmentation de la taxe foncière dans le Grand Belfort : la faute aux grandes entreprises

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

La taxe foncière va augmenter l'an prochain pour les propriétaires du Grand Belfort. Il faudra compter 4 à 5% de plus. La communauté d'agglomération cherche à compenser l'effondrement de la CVAE, taxe locale payée par les grandes entreprises.

40 à 50 euros de plus pour un foyer qui paye actuellement 1000 euros de taxe foncière
40 à 50 euros de plus pour un foyer qui paye actuellement 1000 euros de taxe foncière © Maxppp - Jean-François FREY

Pour les habitants du Grand Belfort, la taxe foncière va augmenter l'année prochaine de 4 à 5%, soit 40 à 50 euros de plus pour un foyer qui paye actuellement 1000 euros. La communauté d'agglomération vient de voter une hausse de la part locale de la taxe foncière.

Le but c'est de compenser la Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE), taxe locale payé par les entreprises qui réalisent plus de 500 000 euros de chiffre d'affaire. Elle s'est effondrée ces dernières années : presque 4 millions et demi d'euros de moins dans les caisses de la collectivité en l'espace de 3 ans. 

General Electric ne va pas payer un centime

"Le gouvernement d'Emmanuel Macron a permis aux grandes entreprises de faire de l'optimisation fiscale donc General Electric comme Alstom envoient leurs bénéfices à l'étranger, en Suisse, et ramènent leurs déficits en France, explique Damien Meslot, le président du Grand Belfort. Cette année, General Electric, qui fait pourtant des bénéfices, va payer zéro de CVAE au Grand Belfort et, même, nous allons devoir leur reverser 400 000 euros."

La seule solution raisonnable - Damien Meslot, président du Grand Belfort

Augmenter la taxe foncière c'était la seule solution possible, en tout cas raisonnable. Ou alors il aurait fallu fermer des services, arrêter de collecter les ordures ménagères , fermer le conservatoire, les piscines... Ce n'est pas raisonnable." Damien Meslot rappelle aussi que les dotations de l'Etat aux collectivités ont baissé et que la taxe d'habitation est en passe d'être supprimée, autant d'argent en moins dans les caisses de la communauté d'agglomération. 

On met des rustines - Mathilde Nassar, conseillère communautaire d'opposition

"Je suis tout à fait d'accord sur le fait que les ressources diminuent drastiquement, convient la conseillère communautaire d'opposition Mathilde Nassar, mais justement plus on va dans ce sens-là et plus on a besoin de réfléchir ensemble à une solution qui prendrait en compte l'ensemble des aspects. Cette année on augmente les impôts, et l'année prochaine on va faire quoi ? s'interroge Mathilde Nassar qui dénonce une vision à court terme. C'est la fuite en avant en fait. On met des rustines alors qu'il faudrait construire un vrai projet de société et se poser cette question toute simple : pourquoi on a besoin d'argent et pourquoi on mène ces politiques ?"

Le Grand Belfort avait déjà augmenté la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) l'an dernier, impôt foncier payé toutes les entreprises quelque soit leur chiffre d'affaire. Cette fois ce sont donc les particuliers qui sont mis à contribution via la taxe foncière. Cette hausse devrait rapporter 3 millions d'euros supplémentaires au Grand Belfort. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess