Économie – Social

Aulnay-sous-Bois : l'allocation de rentrée scolaire va "aider beaucoup de familles"

Par Rémi Brancato, France Bleu Paris Région jeudi 18 août 2016 à 4:10

Des fournitures scolaires au supermarché (illustration)
Des fournitures scolaires au supermarché (illustration) © Radio France - Sarah Vildeuil

L'allocation de rentrée scolaire est versée ce jeudi à 2,8 millions de familles en France. A Aulnay-sous-Bois, au centre commercial O'Parinor, de nombreuses familles sont concernées par cette allocation qui "aide beaucoup".

"Des stylos du cartable de la colle". Le caddie de Latifa est plein. "J'en ai eu pour presque 300 Euros mais je n'ai fait que la moitié" confie la mère de trois enfants, qui habite à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Dans les allées du centre commercial O'Parinor, beaucoup sont venus faire les courses de rentrée, comme elle. Les commerçants confient qu'ils seront encore plus nombreux à partir de ce jeudi, car beaucoup attendent le versement de l'allocation de rentrée scolaire.

Latifa est concernée, ce sera environ 1000 euros. Mais "c'est juste" assure-t-elle, le budget "dépasse". En tout cas, elle a choisi de ne pas attendre. "J'achète et après si j'ai un découvert, l'allocation bouche le découvert" confie-t-elle avec un sourire.

Les parents attendent avec impatience l'allocation de rentrée scolaire.

Pour Sonia, pas question de ne pas, faire plaisir à ses quatre enfants. Soufiane choisit d'ailleurs sa nouvelle paire de baskets pour la rentrée. Pour sa mère, l'allocation "représente environ 1500 euros, d'où le fait que je leur fait ce plaisir de choisir" explique-t-elle. 

Mais pour beaucoup, le budget reste serré. Malgré les 1000 euros d'allocation, Leila, venue de Drancy avec ses trois enfants, fait attention : "on essaie de s'organiser en reprenant le matériel qui reste de l'année dernière". Certains parents confient même ne pas tout dépenser et mettre de côté une partie de la somme, en cas de coup dur dans l'année ou pour financer par exemple les sorties scolaires.

Dans les allées du centre commercial, à Aulnay-sous-Bois, certains n'ont pas attendu le versement de l'allocation. Rémi Brancato

LIRE AUSSI :