Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Autoroute Pau - Bordeaux : le flop des zones d'activités de Thèze et de Garlin

jeudi 9 novembre 2017 à 18:56 Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn

Sept ans après l'ouverture de l'A65 entre Pau et Bordeaux, les deux zones d'activités de Garlin et de Thèze n'ont toujours pas trouvé d'entreprises. Une sortie d'autoroute ne fait pas forcément recette.

Les terrains vides de la zone d'activités de Thèze
Les terrains vides de la zone d'activités de Thèze - Com de com des Luys de Béarn

Thèze, France

Une autoroute n'est pas, ou n'est plus, la formule magique pour créer de l'activité économique et donc des emplois. C'est un peu la morale de l'histoire des deux zones d'activités qui ont été créées près des échangeurs de Thèze et de Garlin. Quand il a été question de cette autoroute A65 entre Pau et Bordeaux, les élus se sont battus pour avoir ces deux sorties dans le Nord du Béarn. En y voyant une panacée du développement économique pour ce territoire très rural. Sept ans après l'inauguration de l'A65, le constat est amer : les deux zones d'activités existent, mais elles sont désespérément vides de toute entreprise.

Pourtant tout est prêt

Les deux zones, de 10 hectares chacune, sont vides. Tout est viabilisé et raccordé. Les paysagistes sont passés, mais toujours rien. C'est la communauté de communes des Luys en Béarn qui gère les deux. Et elle y croit toujours. En début d'année, un bâtiment a vu le jour à Thèze. L'Espelida, une pépinière d'entreprises, qui abrite 5 sociétés pour 13 emplois. Ce n'est pas le Pérou.

Pas une entreprise à l'horizon - Radio France
Pas une entreprise à l'horizon © Radio France - Daniel Corsand

Le haut débit plutôt que l'autoroute

La collectivité ne se contente plus de l'argument de l'autoroute. Elle offre une exonération de la taxe d'aménagement, une cotisation foncière des entreprises (l'ancienne taxe professionnelle), au tarif minimum. Et du haut débit internet gratuit. Surtout du haut débit. Aujourd'hui c'est bien plus important que l'autoroute.

Dans notre stratégie de communication on met d'avantage en avant le très haut débit. — A. Hielle

Le directeur du développement économique de la communauté de communes des Luys en Béarn, Antoine Hielle, détaille : "l'autoroute reste un élément que l'on met en avant, mais la réalité fait que les premières entreprises avec lesquelles nous sommes en contact ou qui sont venues s'installer sur notre pépinière d'entreprises sont venues sur ce site pour la connexion au réseau très haut débit".

Antoine Hielle, directeur du développement économique de la collectivité

Enfin, les deux zones sont toujours vides aujourd'hui. Il y a deux projets pour Thèze et zéro pour Garlin. La zone de Garlin qui entend cibler l'agroalimentaire. Le miracle de l'autoroute n'a pas eu lieu.

Il n'y a pas d'effet magique. Je crois qu'il ne faut pas tout attendre d'une autoroute et d'un diffuseur. — Charles Pélanne, un élu

Charles Pélanne élu de la communauté de commune, sur l'échec de ces deux zones d'activités