Économie – Social

Aux CMN, la mise à l'eau des deux premiers bateaux du contrat Mozambique

Par Pierre Coquelin, France Bleu Cotentin mardi 25 mars 2014 à 20:33

Le premier palangrier commandé par le Mozambique mis à l'eau à Cherbourg
Le premier palangrier commandé par le Mozambique mis à l'eau à Cherbourg © Radio France - Pierre Coquelin

Les deux premiers bateaux de pêche commandés par le Mozambique aux CMN en septembre dernier ont été mis à l'eau ce mardi à Cherbourg. Le contrat porte sur 30 navires : 24 bateaux de pêche, 3 patrouilleurs et 3 intercepteurs.

Les deux premiers bateaux de pêche commandés par le Mozambique auprès des Constructions mécaniques de Normandie (CMN) ont été mis à l'eau ce mardi.

Il s'agit de deux palangriers en acier de 23,5 mètres sur 8 de large pour un tirant d'eau de 3,5 mètres. Ils pèsent chacun 200 tonnes environ. Ils serviront à pêcher le thon.

Trois autres navires du même type devraient suivre prochainement. Avant la construction de trois chalutiers, qui seront livrés au Mozambique entre juillet et septembre cette année.

"Un bel exploit industriel" (Pierre Balmer, PDG des CMN)

"C'est un bel exploit industriel", a déclaré Pierre Balmer, le PDG des CMN, lors de cette mise à l'eau. Les deux navires ont été réalisés en moins de 6 mois.

Pour rappel, le contrat avec le Mozambique porte sur 30 navires : 24 bateaux de pêche (21 palangriers et 3 chalutiers), 3 bateaux de surveillance (patrouilleurs, des trimarans de 43 mètres) et 3 intercepteurs (vedettes de 42 mètres).

Le chantier naval cherbourgeois emploie 320 personnes.

Les explications d'Eric Fougeray, responsable du projet Mozambique aux Constructions mécaniques de Normandie (CMN)

La mise à l'eau des 2 premiers navires de pêche à Cherbourg

L'un des deux navires sur les rails, lors de la mise à l'eau - Radio France
L'un des deux navires sur les rails, lors de la mise à l'eau © Radio France - Pierre Coquelin - France Bleu Cotentin