Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Auxerre : la possibilité d'un couvre-feu avancé est un soulagement pour les commerçants

-
Par , France Bleu Auxerre

Alors que les chiffres de l'épidémie de coronavirus restent très préoccupants dans l'Yonne, le département devrait très certainement faire partie des zones concernées par un couvre-feu avancé à 18 heures dès samedi 2 janvier. A Auxerre, les commerçants sont soulagés et prévoient déjà de s'adapter.

7 des 8 départements de Bourgogne Franche-Comté, dont l'Yonne, devrait passer à un couvre-feu avancé à 18 heures à partir de ce samedi 2 janvier. ( photo d'illustration )
7 des 8 départements de Bourgogne Franche-Comté, dont l'Yonne, devrait passer à un couvre-feu avancé à 18 heures à partir de ce samedi 2 janvier. ( photo d'illustration ) © Radio France - Delphine-Marion Boulle

L'Yonne devrait très certainement faire partie des départements concernés par un couvre-feu avancé. Chez nous les chiffres de l'épidémie de coronavirus restent très mauvais. Selon les dernières données publiées par Santé Publique France, il y a actuellement 233 personnes hospitalisées dans les hopitaux icaunais, dont 20 malades en réanimation ( c'est deux personnes supplémentaires par rapport à ce week-end).  Ce mercredi après-midi le Directeur de l'Agence Régionale de Santé et le Préfet de Région ont annoncé la couleur, même si la mesure doit être confirmée ce vendredi, 7 des 8 départements de la région passeront à un couvre-feu avancé de 20 heures à 18 heures dès samedi prochain, un soulagement pour les commerçants d'Auxerre.

"Les fêtes de Noël cela aurait été catastrophique parce que là on avait de la fréquentation qui était permanente du matin au soir." - Grégoire Courtois, librairie Obliques 

Dans leur grande majorité les commerçants du centre-ville d'Auxerre s'attendaient à un nouveau confinement puisque l'hypothèse avait été abordée dès ce dimanche par le Ministre de la Santé, Olivier Véran. Un couvre-feu à 18 heures est donc un soulagement d'autant plus que ce nouveau tour de vis sanitaire intervient après la période des fêtes. "Alors effectivement, les fêtes de Noël cela aurait été catastrophique parce que là on avait de la fréquentation qui était permanente du matin au soir" explique Grégoire Courtois, le gérant de la librairie Obliques, "le mois de janvier est un mois important en librairie parce qu'il y a énormément de nouveaux romans qui sortent mais c'est quand même une fréquentation moindre donc la réduction des horaires sera indolore". De plus, dans son commerce le soir n'est pas propice à un pic de fréquentation ce qui n'est pas le cas à quelques mètres de là.

"Peut-être ouvrir un petit peu plus tôt (...) pourquoi pas offrir la livraison entre 18 heures et 19 heures." - Olivier Leclerc, N°13 Fleuriste 

En effet, à l'inverse, la fin de journée est un moment important pour N°13 Fleuriste. " La dernière heure de la journée est une période intense pour nous parce que, notamment, tous les gens qui travaillent en centre-ville ne vont pas s'encombrer avec des fleurs toute la journée et viennent donc les chercher le soir " précise Olivier Leclerc le gérant. Il réfléchit déjà à s'adapter à ce nouveau tour de vis sanitaire "Peut-être ouvrir un petit peu plus tôt, mais c'est surtout que l'on va profiter de cette heure de non chiffre d'affaires pour aller au contact de nos clients et pourquoi pas offrir la livraison entre 18 heures et 19 heures." 

"S'adapter ça veut dire en restant ouvert le plus largement possible." - Corine Lacour, présidente de l'association des commerçants du quartier de l'horloge

Tous les commerçants ont bien conscience qu'il faudra dans tous les cas s'adapter et Corine Lacour, gérante du magasin Cocoon et présidente de l'association des commerçants du quartier de l'horloge appelle ses confrères à jouer collectif. " S'adapter ça veut dire en restant ouvert le plus largement possible parce qu'avec le couvre-feu cela veut dire qu'à 18 heures tout le monde devra être chez soi et plus personne dans les rues donc là on ne peut pas faire grand chose" mais une partie de la clientèle de fin d'après-midi ne pourra pas, dans tous les cas, venir tôt le matin ou entre midi et deux. Reste que c'est un soulagement à court terme selon elle. Les soldes doivent démarrer le 20 janvier et rien ne garantit d'ici là qu'un nouveau confinement ne soit pas imposé. 

En attendant, la décision concernant ce couvre-feu élargi sera prise vendredi 1er janvier. Son application est prévu dès le lendemain, samedi prochain donc, à partir de 18 heures. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess