Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Avec le mini lave-vaisselle Bob, deux Vendéens veulent relancer l'électroménager Made in France

dimanche 7 octobre 2018 à 18:02 Par Emmanuel Sérazin, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Deux ingénieurs vendéens lancent ce lundi la commercialisation d'un mini lave-vaisselle écolo. Baptisé Bob, ses concepteurs ont l'ambition de recréer une marque d'électroménager française.

Antoine Fichet et Damian Py, les créateurs de Bob dans leurs bureaux à la Roche-sur-Yon
Antoine Fichet et Damian Py, les créateurs de Bob dans leurs bureaux à la Roche-sur-Yon © Radio France - Emmanuel Sérazin

La Roche-sur-Yon, France

La commercialisation de Bob débute ce lundi sur Internet. Les clients peuvent pré-commander leur mini lave-vaisselle écolo, mais ils devront patienter jusqu'à l'été 2019 pour le recevoir. Le prototype inventé par Antoine Fichet et Damian Py est validé, sa production industrielle sera lancée à la fin de l'année à la Roche-sur-Yon.

Trois litres d'eau par cycle

Bob permet de laver quatre verres, quatre assiettes et les couverts. Il se pose sur le bord de l'évier à la place de l'égouttoir, et ne nécessite qu'une prise électrique. Pour l'eau, il suffit de remplir le réservoir de trois litres, comme une cafetière, en laissant le tuyau d'évacuation couler dans l'évier. En 20 minutes, la vaisselle est propre. Mais être mini n'est pas le seul atout de Bob.

L'idée n'est pas de faire comme les Chinois chez nous, ça n'aurait pas de sens économique, il faut se démarquer par l'innovation, en proposant un produit fiable" - Damian Py, co-concepteur de Bob

Bob lave 4 verres, 4 assiettes et autant de couverts avec 3 litres d'eau - Radio France
Bob lave 4 verres, 4 assiettes et autant de couverts avec 3 litres d'eau © Radio France - Emmanuel Sérazin

Alors le mini lave-vaisselle est truffé de trouvailles. Les couverts sont nettoyés dans un bac à ultra-sons, comme ceux utilisés par les opticiens pour vos lunettes. "Bob a une fonction permettant d'utiliser le bac à couverts pour nettoyer ses lunettes, ses bijoux ou sa montre. La technique des ultra-sons date du siècle dernier, mais personne n'avait pensé à l'utiliser dans un lave-vaisselle", sourit Damian Py. A la fin du cycle, la porte s'ouvre automatiquement pour faire sécher la vaisselle. Autre innovation: l'appareil se déconnecte du réseau électrique à la fin du lavage, quand les autres restent en veille. "Et la porte s'ouvre avec un système magnétique, sans pièce mécanique, ce qui garantit une utilisation pour 10 ans". 

Sur les cendres de Fagor Brandt

Les deux ingénieurs ont installé leurs bureaux à la Roche-sur-Yon, dans les locaux de S20 près de l'aérodrome.  En 2016, le site voyait disparaître la dernière marque d'électroménager française, Fagor Brandt. Dans les années 80, l'usine employait jusqu'à 3 000 salariés. Quand elle a fermé ses portes, des retraités ont accepté de transmettre leur savoir-faire aux deux jeunes ingénieurs, à raison d'une demi-journée par semaine. Deux ans plus tard, le prototype de Bob est validé et sa production débutera avant la fin de l'année, en Vendée.

Nous sommes de la génération Made in China, et nous voulons montrer qu'on peut inverser la tendance en créant des produits écolos, durables, avec des composants français ou européens. Nous voulons appliquer à l'industrie ce qui se passe dans l'agriculture : revenir à des circuits-courts - Antoine Fichet, co-concepteur de Bob

Un hublot permet de voir la vaisselle se laver, éclairée par des leds de différentes couleurs - Radio France
Un hublot permet de voir la vaisselle se laver, éclairée par des leds de différentes couleurs © Radio France - Emmanuel Sérazin

Un lancement en grande pompe

La commercialisation de Bob débute ce lundi matin, mais le mini lave-vaisselle est déjà l'objet de toutes les convoitises. "Vendredi dernier, un homme a débarqué dans nos bureaux, expliquant qu'il venait spécialement de Nantes pour acheter un Bob", s'amuse Antoine Fichet, tandis que leur webmaster ajoute : "la semaine dernière, six internautes ont réussi à s'introduire dans la partie vente du site, pourtant cachée, en ajoutant /boutique dans la barre d'adresses. Ils espéraient pouvoir pré-commander leur Bob avant tout le monde !" Mais la fonction paiement n'était pas encore activée.

Les deux Vendéens présenteront Bob ce lundi soir à Paris, en présence de Mounir Mahjoubi, le secrétaire d'Etat au Numérique. Et demain, ils pourront expliquer leur envie de recréer une marque d'électroménager Made in France au Président de la République : ils seront reçus par Emmanuel Macron, avec d'autres créateurs d'entreprises innovantes. Tous les ingrédients sont réunis pour une nouvelle success-story à la vendéenne.