Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tours : les bus Macron voient leurs réservations exploser avec la grève

lundi 9 avril 2018 à 5:36 Par Simon Soubieux, France Bleu Touraine

La grève des cheminots de la SNCF se poursuit ce lundi matin. Véritable alternative pour voyager, les compagnies de bus ont vu leurs réservations exploser depuis la semaine dernière. Jusqu'à 40 % en plus pour certaines d'entre elles.

Avec la grève des cheminots, certaines compagnies de bus ont vu leurs réservations augmenter de 30 %.
Avec la grève des cheminots, certaines compagnies de bus ont vu leurs réservations augmenter de 30 %. © Maxppp - Bruno Levesque / IP3

Tours, France

La grève des cheminots a débuté il y a une semaine. Et bien évidemment, elle ne fait pas les affaires de la SNCF. Mais d'autres se frottent les mains : les compagnies de bus. Les fameux "bus Macron" qui sont devenus une véritable alternative pour voyager après la libéralisation du marché des bus en août 2015. 

+ 40 % de réservations à FlixBus

À Tours, ces bus, on les prend au parking des peupliers, situé rue Edouard Vaillant, proche de la gare. Là-bas, un flot incessant de bus de différentes compagnies déposent et récupèrent des passagers en provenance ou à destination de toute la France. Et depuis l'annonce de la grève, les passagers sont encore plus nombreux : "Cette grève de la SNCF fait forcément nos affaires. Y'a pas de mystère, les gens reviennent vers les bus pour être sûr de pouvoir voyager. Quand il y a pas de transport d'un coté, il y en a de l'autre.", explique Mounir, conducteur chez Flixbus. 

Même constat pour Marc, conducteur chez Flixbus également : "On a reçu un mail de notre directeur national en fin de semaine dernière. Dedans il nous dit qu'on a une hausse de réservation de 40 % avec la grève. Donc oui, c'est une très bonne chose pour nous.

Des tarifs à la hausse

Du côté voyageur, on se tourne forcément vers les bus pour voyager : "Heureusement qu'on a les bus pour pouvoir se déplacer. Mais par rapport au train, c'est très inconfortable et on met beaucoup plus de temps", explique Vincent, un voyageur qui fait Paris-Bordeaux en passant par Tours. 

Mais pendant qu'il y a du monde, les compagnies comme Flixbus en profitent pour augmenter les prix. Pour faire Paris-Tours, au lieu de la vingtaine d'euros habituelle, il faut débourser 49 euros. "C'est logique. Quand il y moins de monde, on brade pour attirer les gens. Mais là, alors qu'on est obligé de refuser du monde, on met en place des tarifs normaux.", explique Mounir. 

Il faut toutefois faire attention à ne pas opposer SNCF et compagnies de bus. La société OUIBUS, l'une des compagnies de bus les plus fréquentées, appartient à la société ferroviaire.