Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Avec le muguet, ce grossiste en fleurs de Carpiquet double son activité en une semaine

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

La semaine qui précède le 1er mai est l'une des plus intenses pour les grossistes en fleurs. C'est le cas de Roland Smets, installé à Carpiquet près de Caen. Il double son activité avec le muguet, car les fleuristes commandent en même temps beaucoup plus de fleurs que d'habitude.

Roland Smets et son équipe connaissent l'un des pics d'activité de l'année autour du 1er mai.
Roland Smets et son équipe connaissent l'un des pics d'activité de l'année autour du 1er mai. © Radio France - Benjamin Recouvreur

Dans une grande salle de son atelier de Carpiquet près de Caen, Roland Smets, le gérant de Van Der Mey Fleurs se faufile entre des dizaines de cartons. "Dans chaque carton, il y a 400 brins de muguet", précise-t-il. Il est allé les chercher chez ses producteurs en Loire-Atlantique dans la nuit, et s'active avec son équipe pour préparer les commandes. 

Cette année est une bonne année, à la fois en termes de qualité avec un muguet "parfait" selon lui, mais aussi d'un point de vue du nombre des commandes. "On est déjà à 20% de plus qu'une année normale", assure Roland. 

On voit bien l'engouement quand on va chez les producteurs, ils sont débordés, le téléphone n'arrête pas de sonner, et nous on refuse beaucoup de commandes à nos clients. - Roland Smets, gérant de Van Der Mey Fleurs 

Pour lui, le muguet se trouvera cette année principalement chez les professionnels. "Il a fait très froid, donc il y a peu de muguet dans la nature ou dans les jardins, il faudra se tourner vers la culture", pense-t-il. 

Deux fois plus de fleurs coupées livrées que d'habitude

Mais pendant cette semaine du 1er mai, le muguet n'est qu'un accessoire explique ce grossiste. Les fleuristes le vendent souvent avec d'autres fleurs, et les clients qui viennent en boutique se laissent séduire par d'autres produits. "Pour un brin de muguet vendu, c'est 3 ou 4 autres fleurs vendus !" lance Roland Smets. Des petites roses, de la verdure voire même des hortensias, il y a de tout. "Cette semaine, on a un volume de marchandises deux fois plus important qu'une semaine normale". 

Les volumes de fleurs qui transitent chez ce grossiste sont deux fois plus importants que d'habitude à l'approche du 1er mai.
Les volumes de fleurs qui transitent chez ce grossiste sont deux fois plus importants que d'habitude à l'approche du 1er mai. © Radio France - Benjamin Recouvreur

Et les membres de son équipe ne comptent pas leurs heures sur ces journées. "On est arrivé à 2h du matin, il y a beaucoup de commandes à préparer, c'est une période assez intense", explique Fabrice, qui travaille ici depuis 12 ans, entre deux préparations de commandes. En tout, une centaine de fleuristes de toute la Normandie vont venir récupérer leur commande d'ici samedi. 

ECOUTEZ - Le reportage de France Bleu Normandie chez un grossiste en fleurs de Carpiquet

Choix de la station

À venir dansDanssecondess