Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Avec les fournitures scolaires, c'est la rentrée avant les vacances

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Chaque été, pour la plupart des parents, c'est la même histoire : acheter les fournitures scolaires. Beaucoup veulent à tout prix éviter la foule. Alors, ils sont de plus en plus nombreux à fréquenter les rayons papeteries au beau milieu des vacances, pour partir l'esprit tranquille.

Les fournitures scolaires envahissent déjà les rayons des grandes surfaces, en plein milieu de l'été.
Les fournitures scolaires envahissent déjà les rayons des grandes surfaces, en plein milieu de l'été. © Radio France - Nelly Assenat

Chambéry, France

Chaque année, pendant les vacances d'été, c'est le rendez-vous incontournable de tous les parents : l'achat des fournitures scolaires.

Les cahiers, classeurs et stylos arrivent de plus en plus tôt dans les rayons des grandes surfaces. Et pour cause, beaucoup de parents veulent se débarrasser de cette liste avant de partir bronzer à la plage.

C'est le cas en Savoie de Céline à Chambéry. La mère de famille est venue avec ses deux enfants dans une grande papeterie de la zone industrielle des Landiers. Classeurs, intercalaires, cahiers : la liste est assez classique. "Pour le petit qui rentre en CE1, ça va, mais pour la rentrée en sixième il y a beaucoup de choses !"

On fait ça le plus tôt possible pour partir en vacances tranquillement—Céline, une maman en Savoie

Pendant qu'elle cherche le bon format de carreaux, ses enfants se chargent des protèges cahiers. Méthodique, Céline cherche l'efficacité. "On fait ça le plus tôt possible pour partir en vacances tranquillement".

C'est aussi l'objectif de Florine. Sa fille rentre au lycée, et pour les mathématiques, il faut une calculette très précise. "Ça fait trois magasins que je fais. Je viens juste de la trouver à un prix abordable."

Une liste pour 50 euros en moyenne

C'est aussi le jeu des fournitures scolaires : s'en sortir pour le moins cher possible. Et ce n'est pas toujours facile : la liste complète, pour un seul enfant, est souvent supérieure à 50 euros.

Sandrine, de son côté, n'a pas encore reçu la liste pour la rentrée de sa fille au lycée. Alors, elle fait au mieux. "J'achète le nécessaire : une trousse, des stylos, des feuilles. Pour en avoir le moins possible à faire à la rentrée."

C'est aussi là toute la stratégie des courses scolaires. Nicolas, gérant du magasin Bureau Vallée de Chambéry, a mis son magasin en mode rentrée, avec plus de 50.000 références. Il a constaté que les parents venaient de plus en plus tôt. "Beaucoup se débarrassent des listes avant de partir en vacances. A partir du 15 août c'est vraiment la grosse période de fréquentation. Et à la fin, il peut manquer des choses."

Et comme chaque année, il y a des immanquables dans les cartables, "comme le stylo roller effaçable", explique Nicolas. "On ne peut pas être en rupture de stock sur ce produit." Les sacs à la mode de la amrque Eastpak (50 euros minimum...) sont toujours une valeur sûre et côté agenda, "l'équipe de France de foot est toujours un succès".

"Valeurs sûres : les rollers effaçables et les cartables EastPak" selon ce gérant d'un magasin spécialisé en fournitures scolaires

Choix de la station

France Bleu