Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Avec un million de nouveaux consommateurs de Nutella pendant le confinement, Ferrero à Rouen se porte bien

Ferrero a dressé un premier bilan du confinement, mercredi 3 juin. Le groupe, qui possède trois sites dans l’agglomération rouennaise, a vu ses ventes baisser mais moins que ses concurrents.

Un pot de Nutella
Un pot de Nutella © Radio France - Antoine Balandra

De la pâte à tartiner, une petite cuillère (ou une cuillère à soupe pour les plus gourmands) et d’un coup, le moral remonte chez certains ! Le Nutella n’a pas connu la crise, ou en tout cas moins que ses concurrents, durant le confinement.

Le PDG de Ferrero France, Jean-Baptiste Santoul, a donné une conférence de presse, mercredi 3 juin, pour dresser un premier bilan de la période. Le groupe est très implanté dans l’agglomération rouennaise avec l’usine de fabrication de Villers-Ecalles, la base logistique de Grand-Quevilly et le siège à Mont-Saint-Aignan. Au total, cela représente un millier d’emplois.

Un foyer sur deux en France possède un pot de Nutella

Durand le confinement, le groupe s’en est plutôt bien sorti à en croire son PDG français. 

Visiblement, les Français ont cherché du réconfort et sont tombés dans le pot de Nutella. Les chiffres fournis par l’entreprise en témoignent : il y a eu un million de nouveaux consommateurs durant ces deux mois. La pâte à tartiner est revenue en force sur les tables du petit déjeuner et du goûter et elle a aussi été utilisée pour la pâtisserie.

Aujourd’hui, c’est un foyer sur deux en France qui possède un pot dans son garde-manger.

Une baisse des ventes limitée 

La crise est tout de même passée par là puisque Ferrero a vu ses ventes chuter de 10 % à Pâques. Mais c’est moins que les autres marques pour qui la chute s’établit à 20 %. Ferrero a ainsi gagné 5 à 6 parts de marché. Des chiffres très rassurants pour le PDG de Ferrero France qui estime que le cap est gardé sur le long terme.  

Fort de l’expérience italienne de la maison mère, les mesures de confinement ont été prise très tôt et ont permis le maintien de l’activité de l’ensemble des salariés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu