Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le repreneur potentiel prévoit la suppression de 60% des postes à la SAM en Aveyron

-
Par , France Bleu Occitanie

Terrible nouvelle en assemblée générale ce mardi pour les salariés de la SAM, la fonderie automobile de Viviez (Aveyron). Le repreneur potentiel ne garderait que 150 des 365 salariés. Le site est bloqué, jusqu'à la table ronde prévue jeudi.

La SAM emploie 365 personnes à Viviez près de Decazeville, Aveyron.
La SAM emploie 365 personnes à Viviez près de Decazeville, Aveyron. © Radio France - Sandrine Morin

C'est un chiffre déroutant qu'ont entendu les salariés ce mardi à Viviez. Le repreneur potentiel de l'usine du bassin de Decazeville ne propose de garder que 40% des effectifs. L'annonce intervient quelques jours seulement après la catastrophe annoncée pour les salariés de la Bosch Rodez, toujours en Aveyron.

Le site "pas viable avec 150 salariés"

Placée en redressement judiciaire, la SAM devrait être reprise par l'espagnol CIE dont le nom circulait depuis plusieurs semaines. Et l'investisseur aurait prévu de conserver encore moins de salariés qu'espéré : 215 suppressions de poste envisagées, contre 150 emplois maintenus

Pour les syndicats, le site aveyronnais n'est pas viable avec si peu d'effectifs. Ils ont décidé de le bloquer, au moins jusqu'à jeudi, date prévue de la table ronde à la salle des fêtes de Rodez. C'est aussi jeudi que le tribunal de commerce de Toulouse doit officialiser ce repreneur espagnol.

Les salariés et syndicats bloquent l'usine jusqu'à jeudi.
Les salariés et syndicats bloquent l'usine jusqu'à jeudi. © Radio France - Sandrine Morin

La fonderie d'aluminium fabrique des pièces pour Renault, son unique client. Les salariés de la SAM en appellent à présent à l'Etat à la commande publique. L'offre de CIE est à l'étude jusqu'au 10 juin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess