Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le marché de Noël d'Avignon désert, hormis place de l'Horloge

mercredi 30 décembre 2015 à 10:47 Par Aurélie Lagain et Marc Podevin, France Bleu Vaucluse

Si les commerçants installés dans les chalets de la place de l'Horloge s'en sortent, ailleurs à Avignon, on fait grise mine...

Place des Corps-Saints à Avignon, plusieurs chalets sont déjà fermés
Place des Corps-Saints à Avignon, plusieurs chalets sont déjà fermés © Radio France - Marc Podevin

Avignon, France

Cette année, une soixantaine de chalets sont répartis sur trois places du centre de la cité des Papes. Bilan positif, sans plus, pour les commerçants place de l'Horloge. 

Mais Place Saint-Didier et place des Corps-Saints, les acheteurs se font très rares.

Robert Grison vend des santons place des Corps-Saints : "Cette année, c'est comme l'an dernier, c'est pire, même, puisqu'il y a moins de fréquentation. Il y a peut être les attentats qui ont joué, mais c'est surtout la signalétique. Les gens ne savent pas que nous sommes là, les touristes ne viennent pas jusqu'ici, ils s'arrêtent place de l'Horloge."

Une vendeuse de peluches et de bouillottes installée place des Corps-Saints parlent d'un désastre, elle demande un geste de la mairie : "Ce serait une remise importante du prix du châlet, (...) on paierait une partie pour l'électricité, le fonctionnement".

Reportage à Avignon de Marc Podevin