Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Avoir 20 ans en 2021

Avoir 20 ans en 2021 : Noah en a 17 et vient de créer une plateforme de service en Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne

Il en avait marre de chercher des petits jobs, sans en trouver, Noah, 17 ans, en terminale au lycée Ambroise Paré de Laval, vient de créer une plateforme de services. Originaire de Laubrières, il finalise son site petit-job.com.

Noah Ferron
Noah Ferron - Noah Ferron

Pas facile d'avoir 20 ans en 2020, pas plus facile en 2021, pour le moment! Un jeune a réussi à mettre à profit cette période de confinement. Il s'appelle Noah Ferron, il a 17 ans, habite à Laubrières, en Mayenne et étudie en classe de Terminale, au lycée Ambroise Paré de Laval. Ses cours, ils les prend en distanciel, une semaine sur deux et en a profité d'un peu de temps libre, pour exploiter sa passion de l'informatique. Il vient de créer petit-job.com

Une plateforme pour trouver des petits jobs

Il en avait assez d'avoir tant de difficultés à trouver des petits jobs pour se faire un peu d'argent de poche. Passionné d'informatique, il a commencé en proposant ses services à des commerçants ou des particuliers qui voulaient créer leur site. Puis, "je me suis dit, comment je pourrais mettre en relation, des prestataires de services et des clients potentiels", raconte-t-il. Alors, il a eu l'idée d'une plateforme pour rassembler les deux. 

petit-job.com, opérationnel dans quelques semaines

Pour l'instant, la plateforme n'est pas encore tout à fait opérationnelle. Manquent encore quelques ajustements mais " je pense que d'ici deux mois et demi, trois mois, ce sera bon", promet Noah. Ce qu'il souhaite, outre rendre service à d'autres, c'est que l'opération devienne rentable. " La plateforme peut prendre un pourcentage, à chaque transaction", poursuit-il "et je compte bien créer ensuite mon entreprise". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess