Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Baisse de 75% de la fréquentation dans les trains : la région Centre-Val de Loire baisse ses tarifs cet été

Depuis la fin du confinement la SNCF a observé une baisse de près de 75% de la fréquentation dans ses trains. Pour enrayer cette baisse, elle a donc décidé, en partenariat avec la région, de proposer des offres promotionnelles estivales. Une action choc pour faire revenir les gens dans les trains.

Stéphane Coursier (à gauche), directeur régional SNCF voyageurs et Philippe Fournié, (à droite), vice-président délégué aux transports, présentent les offres promotionnelles TER pour cet été.
Stéphane Coursier (à gauche), directeur régional SNCF voyageurs et Philippe Fournié, (à droite), vice-président délégué aux transports, présentent les offres promotionnelles TER pour cet été. © Radio France - Alexandra Lagarde

Dans la salle du Conseil régional, Philippe Fournier, vice-président délégué aux transports pour la région n'y va pas par quatre chemins sur la situation des trains. Dès le début de la conférence, il explique : "Nous observons une baisse de la fréquentation très importante depuis le confinement. Et les usagers ne sont pas revenus avec le déconfinement, alors même qu'avant la crise nous observions une augmentation très nette de la fréquentation dans nos trains régionaux."

Baisse de 75% de la fréquentation 

Alors que seuls 25% des usagers sont revenus depuis début mai dans les trains régionaux, la SNCF, en partenariat avec les différentes régions de France, a décidé de proposer des offres promotionnelles pour les TER (Train Express Régional). "Il était important de proposer des offres attractives, pour faire revenir les usagers dans nos trains, dès cet été", souligne Stéphane Coursier, le directeur régional SNCF voyageurs. 

Trois offres promotionnelles phares 

En région Centre-Val de Loire, trois offres promotionnelles majeures sont proposées. Le but : toucher différents publics le plus vite possible. La première offre est à destination des voyageurs possédant un abonnement annuel TER. Ils pourront se déplacer cet été sur tout le réseau TER de France et non plus seulement dans la région. 

Dans le même principe, des "Pass Rémi jeune TER de France" seront vendus à 29 euros par mois, à partir du 19 juin. Grâce à ce pass les jeunes âgés de 12 à 25 ans pourront se déplacer partout en France sur le réseau TER pendant tout le mois de juillet ou tout le mois d'août. "Quand on sait que près de 40% de nos usagers sur nos réseaux TER sont des jeunes, nous avons tout intérêt à leur proposer des offres", rappelle Philippe Fournier. 

Enfin, la dernière offre s'adresse à un public plus large, "qui n'aurait pas forcément l'habitude de voyager en train, peut-être plus familial aussi", souligne Stéphane Coursier. À partir du lundi 22 juin des ventes flashs de billets Rémi seront débloquées. "Au total, nous allons mettre en vente 100.000 billets à 5, 10 ou 15 euros, échelonnés sur toute la période estivale", explique Stéphane Coursier. Une offre qui concerne toutes les destinations au départ des gares de la région. 

Deux autres enjeux 

Si l'enjeu premier est de faire revenir les usagers dans les trains, un enjeu social mais aussi un enjeu environnemental sous-tendent cette opération promotionnelle, selon Stéphane Coursier : "Après la période de crise sanitaire que nous venons de passer, nous nous apercevons progressivement qu'une crise plus sociale se joue. C'est pourquoi nous voulons proposer des billets à petits prix pour tous, des abonnements aussi." 

Progressivement, nous allons améliorer notre service, adapter l'offre, car le train est un transport d'avenir.

Et d'ajouter : "Je suis convaincu que le train reste un transport moderne qui répond aux enjeux de notre époque aussi bien au niveau social, qu'environnemental."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu