Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bande dessinée : la célèbre librairie "Album", 84 boulevard Saint Germain, ferme à Paris ce samedi

samedi 13 janvier 2018 à 5:00 Par Martine Bréson et Pierre Collas, France Bleu Paris

"Album", la mythique librairie de bandes dessinées du 84 boulevard Saint-Germain, ferme ses portes ce samedi. Cette boutique connue de tous les passionnés de bandes-dessinées allait fêter ses 70 ans. Elle est victime de la forte hausse du loyer qui se couple avec une baisse de fréquentation.

La librairie de BD ferme ce samedi 13 janvier 2018.
La librairie de BD ferme ce samedi 13 janvier 2018. © Radio France - Pierre Collas

Paris, France

C'est une page qui se tourne quartier Saint-Germain à Paris. "Album", la librairie spécialisée dans la bande dessinée connue de tous les passionnés, allait fêter ses 70 ans. Elle ferme ce samedi. 

Elle avait été créée par l'éditeur Dupuis en 1948, rachetée par la maison Glénat avant d'être reprise par Christophe Le Bel en 1994. C'était la plus ancienne librairie de la chaîne "Album" spécialisée dans la BD. Elle a décidé de jeter l'éponge. A cause de la baisse du nombre de ses clients, elle ne peut plus faire face à la très forte augmentation de son loyer. Elle ferme ses portes ce samedi. Il ne reste plus que deux librairies "Album" à Paris pour toute la France. 

Douze salariés au chômage 

Les clients d'"Album" sont tristes de perdre cette librairie dont la vitrine regorgeait aussi de figurines de Gaston Lagaffe, Tintin ou Astérix. "J'étais gamin quand je venais acheter des BD là, donc c'était une institution pour moi. C'est un souvenir d'enfance vraiment", raconte un habitué de la boutique. 

Seule consolation pour les fans : les stocks ne vont pas disparaître. Les albums et divers objets vont être dispatchés dans les deux derniers magasins qui résistent encore boulevard Saint Germain (en face de celui qui ferme) et rue Dante. 

Pour les 12 salariés de la boutique la plus ancienne de la chaîne "Album", c'est la fin d'une belle aventure. Ils ne pourront pas être repris dans les autres magasins et ils vont perdre leur emploi.

Les années florissantes sont loin

"Album" a connu un âge d'or. La chaîne a compté jusqu'à 20 magasins. Elle employait près de 200 salariés dans toute la France. Mais ces dernières années petit à petit, les uns après les autres, les magasins ont fermé. Il n'en restait que trois. 

Pour le PDG, Christophe Le Bel, impossible de faire autrement car les loyers et les salaires sont incompressibles. "Nous ne sommes pas dans l'industrie, nous ne pouvons pas faire du chômage technique, nous ne pouvons pas moins commander à nos fournisseurs, donc la seule variable d'ajustement, c'est le chiffre d'affaires". La semaine prochaine, seule deux boutiques "Album" ouvriront leur porte.