Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Récolte de la lavande à Barjac

mardi 26 juillet 2016 à 6:00 Par Alexandra du Boucheron, France Bleu Gard Lozère et France Bleu

Les lavandiculteurs s'attendent à une bonne récolte cette année grâce à une météo favorable. Serge Ribard a commencé la coupe à Barjac. Ses parents ont été les premiers à planter de la lavande dans le Gard il y a plus de 50 ans.

Les parents de Serge Ribard ont été les premiers producteurs de lavande dans la Gard.
Les parents de Serge Ribard ont été les premiers producteurs de lavande dans la Gard. © Radio France - AB

Barjac, France

Le marché de la lavande est en plein essor. "Depuis cinq ou six ans, on remarque un engouement pour les produits naturels, notamment les huiles essentielle pour leurs vertus", fait remarquer Serge Ribard. À 62 ans, il possède une cinquantaine d'hectares de plantations de lavandin et de lavande à Saint-Privas-de-Champclos, à Barjac et à Lussan.

Pourtant, le Gard n'est pas une région de lavande. En France, 95% de la production se situe dans les départements des Alpes-de-Haute-Provence, du Vaucluse et de la Drôme.

Une histoire de famille

La lavande gardoise commence par une histoire de famille. En 1962, les parents de Serge Ribard, commerçants à Nîmes, décident de changer d'air.Ils s'installent à la campagne et font pousser ces petites fleurs violettes. Ce sont des pionniers. Serge, qui a pris la suite il y a quelques années et s'apprête à passer le relais à son fils de 36 ans raconte :

"C'était un coup de poker et ça a réussi finalement."

"Là, vous voyez, elles arrivent à maturité" - Serge Ribard, lavandiculteur à Barjac.

Le Gard, ses lavandes et les Cévennes. - Radio France
Le Gard, ses lavandes et les Cévennes. © Radio France - AB

Cette année, la saison s'annonce belle. "On a eu un printemps pluvieux au moment de la floraison, donc ça a été très bénéfique, et la chaleur derrière. Si on n'a pas trop d'orages dessus, on va faire une très bonne récolte", se réjouit le lavandiculteur qui a commencé à couper les fleurs il y a quelques jours (la récolte est mécanisée) et devrait achever la récolte mi-août.

Aujourd'hui, deux familles se partagent la plupart des champs de lavande dans les environs de Barjac : la famille Ribard et la famile Viougeas. Cette dernière possède sa propre distillerie depuis trois ans.

Jusqu'alors, les producteurs de lavande du Gard devaient se rendre dans la Drôme, le département voisin, pour transformer leur récolte. Mais Serge Ribard, lui, a poursuivi sa collaboration avec une distillerie privée de la Drôme, à Montségur-sur-Lauzon, à une heure de route de Barjac : "C'est un peu problématique, mais bon cela fait 30 ans que je le fais."

La lavande fine se négocie près de 100 euros le kilo

Serge Ribard récolte chaque année, 100 à 150 kilos par hectare d'huiles essentielles de lavandin et 40 à 50 kilos par hectare d'huile essentielle de lavande fine. La lavande fine est la plus recherchée pour la cosmétique, elle se négocie trois fois plus cher que le lavandin (environ 100 euros le kilo d'huile essentielle, contre environ 20 euros pour le lavandin). Le Mas des lavandes vend en circuit court sur les foires, les marchés et tous les jeudis d'été à Nîmes.

Les gens de passage à Barjac sont toujours un peu étonnés en voyant les champs de lavande et le stand d'huiles essentielles et de produits dérivés (savon, sachets odorants etc.) que tiennent, chaque jour depuis 19 ans, Andrée et Serge Ribard en bord de route

"Vous pouvez le remarquer : toute la journée, ils prennent des photos. Quand ils arrivent là, ils sont étonnés parce qu'on ne voit pas (d'autres champs de lavande - NDLR) sur la route."

Le stand de Serge Ribard en bord de route. - Radio France
Le stand de Serge Ribard en bord de route. © Radio France - AB
Les huiles essentielles, un marché en plein boom. - Radio France
Les huiles essentielles, un marché en plein boom. © Radio France - AB
  • Contact : Le Mas des Lavandes. Saint-Privas-des-Champclos - 30430 Barjac - 0617677162