Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les bars et restaurants de Laval suspendus aux annonces du gouvernement pour leur réouverture

-
Par , France Bleu Mayenne

Les bars et restaurants vont-ils rouvrir en Mayenne début juin ? Ils devraient être fixés ce jeudi après-midi avec la présentation de la phase 2 du déconfinement par le gouvernement. Les établissements attendent avec impatience des précisions pour accueillir les clients au plus vite.

Le Bistro de Paris, situé rue du Val de Mayenne, a assez d'espace pour garder presque le même nombre de couverts
Le Bistro de Paris, situé rue du Val de Mayenne, a assez d'espace pour garder presque le même nombre de couverts © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

"On est très impatient, on a hâte de rouvrir !" : comme de nombreux gérants de bars, Véronique Richard qui tient La Canchanchara à Laval va écouter avec attention les annonces du gouvernement concernant son secteur. Edouard Philippe doit détailler avec plusieurs ministres la phase 2 du déconfinement, avec des précisions sur les modalités de réouverture des bars et restaurants dans les départements situés en zone verte, comme la Mayenne.

Des restaurateurs "prêts"

"On est prêt pour une réouverture dès le 2 mai", lance Gilles Poulain, gérant de la brasserie Le Cap Horn. Pourtant, selon les distances obligatoires requises entre chaque table, il pourrait perdre une bonne partie de sa capacité d'accueil : "s'il faut un mètre entre chaque tablée, _on pourrait avoir moitié moins de tables_, précise-t-il. On a aussi enlevé une banquette centrale pour mettre en place un cheminement dans la salle". Le Bistro de Paris, repris pendant le confinement par Frédéric Belhen, n'a pas ce problème : "on a un grand espace, donc on passera simplement de 80 à 60 couverts", indique-t-il. 

Vivement qu'on rouvre ! On veut ramener du baume au cœur des clients.

Ils attendent tous deux des précisions sur les conditions de réouverture, mais ils ont quand même anticipé. "On a du gel hydroalcoolique à l'entrée et le personnel a les visières pour servir les clients", lance Frédéric Belhen. Seul obstacle potentiel à la réouverture pour Gilles Poulain : " si on nous impose des règles trop strictes qui font qu'on perd plus de 50% de notre capacité d'accueil ou du plexiglas entre les tables, je ne rouvrirai pas ".

Dans les bars comme le O'Regans à Laval, on risque de ne plus pouvoir s'accouder au comptoir pour discuter avec son voisin
Dans les bars comme le O'Regans à Laval, on risque de ne plus pouvoir s'accouder au comptoir pour discuter avec son voisin © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

L'épineuse question du comptoir de bar

Si les restaurateurs sont confiants, les gérants de bars sont plus réservés. "Le gros challenge, ce sera de garder des lieux conviviaux", lance Véronique Richard. Les nouvelles règles sanitaires risquent bien de bouleverser l'ambiance dans son bar à cocktails. "On va demander le port du masque pour chaque déplacement, indique-t-elle. Une personne qui va discuter avec une connaissance à une autre table, en gardant une distance d'un mètre, je pense qu'on peut le tolérer. Mais si on voit des embrassades, on devra faire un peu les gendarmes !".

Il faudra peut-être réorganiser aussi le service : "je pense que la commande au bar, c'est compromis ", lance Vincent Poirier, gérant du pub O'Regans. "Si les gens ne peuvent plus se déplacement librement, on a une grosse partie de notre activité qui s'écroule, alerte-t-il. Tout _l'intérêt d'un pub, c'est la rencontre_, le mélange des gens, et cette épidémie nous retire ça". Si la réouverture est autorisée dès le 2 juin, il lui faudra encore quelques jours d'aménagements pour accueillir les premiers clients.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess