Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bas-Rhin : Erstein prêt à recevoir les betteraves à sucre

jeudi 24 août 2017 à 19:08 Par Maxime Nauche, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

100.000 tonnes de sucre sont produites chaque année en Alsace. C'est l'entreprise Erstein, dans la commune du même nom, qui transforme des betteraves depuis 1893. La récolte commence dans quelques jours, juste après le festival du sucre.

Chaque dôme peut contenir plus de 20 000 tonnes de sucre.
Chaque dôme peut contenir plus de 20 000 tonnes de sucre. © Radio France - Maxime Nauche

Erstein

Depuis plus de cent ans, l'entreprise Erstein, dans le Bas-Rhin, produit du sucre à partir de betteraves. Elles viennent de 600 exploitations, toutes situées en Alsace. La transformation des racines en sucre dure trois mois à compter de début septembre. Les neuf autres mois de l'année sont consacrés à l'emballage et à l'envoi sur les lieux de vente.

Le réveil après neuf mois de pause

Ces derniers jours ont été très importants pour Erstein. Après neuf mois de pause, l'usine a rallumé les machines qui transforment les betteraves en sucre. Pour l'instant ces immenses cylindres tournent à blanc. "C'est comme un échauffement, on s'assure que les muscles fonctionnent bien," explique Guillaume Bovis, responsable d'exploitation. "Le but c'est qu'une fois lancées, les machines ne s"arrêtent plus pendant trois mois." Les premières betteraves arrivent dans trois semaines.

C'est dans ces immenses cylindres que le sucre est extrait des betteraves - Radio France
C'est dans ces immenses cylindres que le sucre est extrait des betteraves © Radio France - Maxime Nauche

Si les machines n'ont pas fonctionné pendant neuf mois, les employés qui les font marcher ne les ont pas non plus utilisées depuis tout ce temps. Donc Guillaume Bovis doit réhabituer son équipe : "En ce moment, les gars se remettent dans le bain. Ces neuf derniers mois, ils ont fait d'autres métiers comme électriciens, chaudronnier, etc." La main d'oeuvre qui travaille chez Erstein est très qualifiée pour pouvoir faire tourner ces machines de haute-technologie. Cela permet notamment à l'entreprise de se démarquer par rapport aux pays où la main d'oeuvre est à bas coût.

100.000 tonnes à stocker

Une fois produites les 100.000 tonnes de sucre seront stockées dans d'immenses dômes. Ils sont très visibles depuis la route qui passe devant l'usine. "C'est gigantesque, ça résonne," raconte Gaël Pasquet, responsable de la production. "Il faut s'imaginer que quand la production commence, on les remplit jusqu'à avoir d'énormes montagnes de sucre." Chacun de ces dômes peut contenir plus de 20.000 tonnes de sucre. Ensuite, il est emballé et envoyé essentiellement dans le nord-est de la France. Une partie de la production sert aussi à l'industrie agro-alimentaire en Suisse et en Allemagne.

Du 25 au 28 août, Erstein fête le début de la récolte des betteraves avec le festival du sucre. Retrouvez le programme ici.