Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bâtiment : près de 700 licenciements en un an dans la Vienne

-
Par , France Bleu Poitou
Poitiers, France

Alors que les mises en chantier repartent au niveau national, la situation reste très compliquée dans le Poitou.

Le bâtiment en berne dans la Vienne et les Deux-Sèvres.
Le bâtiment en berne dans la Vienne et les Deux-Sèvres. © Getty - © Getty

"On parle beaucoup des 400 emplois menacés chez Alstom à Belfort et nous, on coule en silence." Jérôme Beaujaneau, le président de la fédération du bâtiment de la Vienne, ne mâche pas ses mots. Invité de France Bleu Poitou ce vendredi, il a rappelé la conjoncture très délicate.

Les PME vont voir ailleurs

"Désormais, certaines entreprises font plus de 80% de leur chiffre d'affaires en dehors du département. Il faut relancer la dynamique sur notre territoire." Le représentant départemental de la filière regrette également qu'il n'y ait plus de gros chantiers structurants depuis l'inauguration du Center Parcs du Nord-Vienne.

La cité judiciaire, un chantier pour Vinci

Le seul chantier important en ce moment, c'est la future cité judiciaire de Poitiers, et "il échappe aux entreprises locales puisque c'est le géant du BTP Vinci qui a remporté le marché et qui va sous-traiter en cascade auprès d'entreprises étrangères."

Les Coulisses du bâtiment annulées

Conséquence du marasme ambiant, l'opération Les Coulisses du Bâtiment, les portes ouvertes de la filière organisées en octobre (qui permettaient à un millier de scolaires de visiter un chantier), n'aura pas lieu cette année. "Parmi nos adhérents, aucun n'a trouvé un chantier à nous proposer" résume, un brin dépité, Jérôme Beaujeau.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess