Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bayonne : du retard dans la distribution des lettres à cause de la grippe !

-
Par , France Bleu Pays Basque
Pays Basque, Bayonne, France

"Des excuses, j’en ai entendu mais pas celle là !", s’exclame la déléguée CGT de la Poste. Anne Campet était l’invitée de France Bleu Pays Basque ce mercredi matin pour parler du ras le bol des postiers face au retard qui s’accumule dans la distribution du courrier.

Anne CAMPET, déléguée CGT de la Poste à Bayonne
Anne CAMPET, déléguée CGT de la Poste à Bayonne © Radio France - Bixente VRIGNON

Une trentaine de facteurs manifestaient ce mardi après midi devant le bureau de poste central de Bayonne. Ils entendaient mettre en lumière le retard dans la distribution du courrier ces dernières semaines sur Bayonne. La direction de la Poste explique ce retard par de nombreux arrêts maladie ces dernières semaines pour cause de grippe. Une explication qui fait bondir la déléguée de la CGT : « Des excuses, j’en ai entendu mais pas celle là ! », s’exclame Anne Campet.

La représentante syndicale assure, elle, que ce retard est la conséquence de la réorganisation des tournées sur la ville en septembre. Il y en a cinq de moins (NDLR : 12 suppressions étaient prévues initialement par la direction). Et si les facteurs manifestent aujourd’hui, c’est, disent-ils, parce que la réorganisation a mal été pensée.

Des tournées impossible à finir

« Certaines tournées sont trop lourdes », impossibles à accomplir dans leur intégralité, résume Anne Campet. Il y a, du coup, peu de choix : soit les facteurs font des heures supplémentaires soit des lettres ne sont pas livrées aussi rapidement qu’elles devraient l’être.

Anne Campet l’assure : « On fait ce qu’on peut. On distribue les plis urgents en priorité. On retient au maximum les publicités par exemple, mais, explique encore la déléguée syndicale, on arrive au bout de nos solutions ». Elle regrette en outre que les promesses de la direction ne soient jamais tenues : renfort en effectif notamment. Une situation qui se retrouve sur de nombreux bureaux de poste du Pays Basque : Anglet et Ossès notamment.

Anne Campet, invitée de France Bleu Pays Basque

Choix de la station

À venir dansDanssecondess