Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bayonne : le Leclerc Express de Marinadour met la clef sous la porte

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le supermarché Leclerc Express de Bayonne va définitivement fermer ses portes le 31 octobre prochain. Il ne restera plus que deux commerces dans le centre Marinadour, qui peine à attirer les clients.

Le supermarché du centre Marinadour va baisser le rideau le 31 octobre.
Le supermarché du centre Marinadour va baisser le rideau le 31 octobre. © Radio France - Andde Irosbehere

Bayonne, France

Les gérants du You Sushi et de la Mie Caline vont se sentir bien seuls. A partir du 1er novembre, les allées de la galerie marchande Marinadour, au pied du pont Grenet, seront encore plus désertées qu'elles ne le sont actuellement. Situé en plein cœur du centre commercial, le Leclerc Express a décidé de baisser définitivement le rideau. Bon nombre de ses rayons font l'objet de promotions; le magasin est en plein déstockage avant la fermeture de ses portes à la fin du mois.

Coquille vide

C'est presque la chronique d'une mort annoncée. Au bout d'un an d'activité, le supermarché avait déjà considérablement réduit sa surface de vente, en supprimant l'espace boucherie et poissonnerie. Des 2300 m² disponibles, il n'en exploitait que 1000 m². Sa fermeture est aujourd'hui le signe d'un échec : celui d'un centre commercial flambant neuf qui, quatre ans après son ouverture, peine à attirer les clients.

Le magasin est actuellement en plein déstockage. - Radio France
Le magasin est actuellement en plein déstockage. © Radio France - Andde Irosbehere

Est-ce la faute à une offre commerciale déjà suffisante dans le secteur ? Ou bien, comme le soulignent certains, un problème d'accès "pas du tout pratique" ? Pour le gérant de la Mie Caline, Dominique Lefort, le problème est surtout liés aux emplacements vides, ceux qui n'ont jamais trouvé preneurs : "On a un centre commercial qui pouvait accueillir jusqu'à 20 magasins. Mais il n'y a pas eu de commercialisation de l'autre partie. A partir de là, pour le Leclerc, le contexte économique était difficile."

C'est forcément une attractivité en moins pour Marinadour. Le Leclerc était quand même la locomotive de notre centre commercial.

Le directeur du magasin Jean-Claude Dumasdelage n'a pas voulu s'exprimer sur cette fermeture. Il nous a juste assuré qu'une offre de reclassement avait été proposée aux 9 salariés du groupe.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu