Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le groupe breton Beaumanoir rate la reprise de Naf Naf

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

C'est le groupe industriel SY Corporate France qui va reprendre l'enseigne de prêt à porter Naf Naf, une décision du tribunal de commerce de Bobigny ce vendredi 19 juin. Il écarte donc l'offre du groupe breton Beaumanoir.

Le tribunal de commerce de Bobigny a choisi SY Corporate France pour la reprise de Naf Naf
Le tribunal de commerce de Bobigny a choisi SY Corporate France pour la reprise de Naf Naf © Maxppp - Dominique Touchart

Beaumanoir ne reprendra pas l'enseigne Naf Naf. Il faut dire que le groupe malouin n'avait pas la préférence des administrateurs judiciaires et des représentants du personnel et pour cause : il proposait de conserver 704 des 1170 salariés et 170 boutiques sur 221 quand SY Corporate France s'engageait à garder 944 salariés et 200 points de vente. Le tribunal ne s'y est pas trompé. Il justifie sa décision, expliquant tout simplement que l'offre présentée par Sy est "la mieux-disante sur la sauvegarde de l'emploi".  

Nouvel objectif : la reprise partielle de La Halle

C'est donc raté pour Beaumanoir avec Naf Naf. Le groupe breton dit, dans un communiqué, "prendre acte avec regret de la décision" mais il a d'autres projets. Il est toujours candidat à la reprise partielle de l'enseigne de chaussures et de vêtements La Halle, elle aussi en redressement judiciaire. Là, ce sont 25 offres de reprise qui ont été déposées mais c'est Beaumanoir qui aurait la plus importante en terme de reprise de magasins. Reste quand même à boucler le financement selon le syndicat Force Ouvrière. Le tribunal de commerce de Paris devrait trancher sur ces offres entre le 6 et le 15 juillet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu