Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Beaune, la maison Latour décroche un label de fiabilité pour ses ventes de vin à l'export

-
Par , France Bleu Bourgogne
Beaune, France

A Beaune, la maison Latour est le premier négociant de vin bourguignon à recevoir le label d'opérateur économique agréé (OEA). Décerné par les douanes, ce label atteste de la sécurité de ses envois de vin à l'étranger. Une garantie non négligeable après les attentats.

La maison Latour exporte notamment les vins du château de Corton.
La maison Latour exporte notamment les vins du château de Corton. © Radio France - Marion Bastit

Ayez confiance, il n'y a ni bombe ni fausses bouteilles dans les caisses de vin de la maison Latour. Ce négociant beaunois, qui réalise 80 % de son chiffre d'affaires à l'export, est le premier de Bourgogne à recevoir le label européen d'opérateur économique agréé (OEA). Décerné par les douanes ce mardi matin au château de Corton, ce label de fiabilité rassure les clients étrangers, surtout depuis les attentats du 13 novembre.

Pas de bombe dans les containers de vin

C'est d'ailleurs avec  d'autres attentats, ceux du 11 septembre 2001 à New York, que tout a commencé. « Les Américains (premiers clients de la maison Latour, NDLR) étaient très inquiets qu'une bombe puisse être disposée dans des containers de vin en provenance de France ou d'Europe et à destination des Etats-Unis, raconte Louis Latour, le président du directoire de la maison Latour. On avait donc noué un accord qui s'appelle C-TPAT (Customs-trade partnership against terrorism), dès 2006. Ce que font les douanes françaises à l'heure actuelle, c'est dans la continuité de cette lutte contre le terrorisme. »

"C'est dans le prolongement de la lutte contre le terrorisme" Louis Latour

La maison Latour a donc tout fait pour renforcer la sécurité de ses containers de vin. _« Il y a toute une série de dispositifs pour s'assurer qu'il n'y ait pas d'élément extérieur déposé dans un container de vin à destination d'un pays étranger, _raconte Louis Latour. Des badges, des barrières de sécurité, des caméras...  _On filme les containers au départ.Les personnes étrangères au service, même les chauffeurs, doivent avoir des salles à part. »_

Mieux cibler les contrôles

Ces dispositifs ont permis à la maison Latour de décrocher le label européen OEA, reconnu aux Etats-Unis mais aussi en Chine et au Japon, deux autres gros clients du négociant. Les douanes ont décerné ce label à près de 1 400 entreprises de France, ce qui leur a permis d'alléger leurs contrôles. « On voit très bien qu'il y a dans le commerce licite des envois illicites qui se dissimulent, explique Valérie Jimenez, adjointe du chef de la politique de dédouanement de la direction générale des douanes. Dès lors que l'on a un OEA, on suppose que la chaîne d'approvisionnement est sans failles. Et à partir de ce moment-là, on va se concentrer sur le commerce illicite, qui n'est pas fait par les OEA. »

Ce gain de temps est bien utile, à l'heure où les douanes sont très occupées à traquer les trafics de drogue ou de contrefaçons, qui  servent notamment à financer le terrorisme. Les douanes espèrent donc que d'autres professionnels du vin de Bourgogne, présents ce mardi matin, emboîteront le pas à la maison Latour. C'est ce qui s'est passé en Charente avec les professionnels du cognac, dont beaucoup sont désormais labellisés OEA.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess