Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bègles : rassemblement pour les familles albanaises de la cité Maurice Thorez, privées d'électricité

mercredi 31 octobre 2018 à 19:22 Par Camille Huppenoire, France Bleu Gironde

Une trentaine de familles albanaises de la cité Maurice Thorez, à Bègles, accompagnées de leurs soutiens, se sont rassemblées pour interpeller les pouvoirs publics sur leur situation. Occupant illégalement des appartements, elles sont menacées d'expulsion et n'ont désormais plus d'électricité.

Sous la pluie, les familles albanaises de la cité Maurice Thorez et leurs soutiens sont allés à la rencontre des élus et services de l'Etat.
Sous la pluie, les familles albanaises de la cité Maurice Thorez et leurs soutiens sont allés à la rencontre des élus et services de l'Etat. © Radio France - Camille Huppenoire

Bègles, France

Au début du rassemblement, place du 14 juillet à Bègles, ce mercredi, de petits groupes se forment. Dans chaque cercle, la même histoire, répétée par plusieurs femmes. La veille, des spécialistes de l'électricité, accompagnés de policiers, sont venus retirer les compteurs Linky des appartements occupés par plusieurs familles albanaises, dans la cité Maurice Thorez. Plus de lumière, plus de chauffage.  "Il fait très froid, on ne peut plus rien faire, à manger, rien", dit une jeune mère de famille. "On ne peut pas rester comme ça" abonde un père, sa fille, adolescente, à ses côtés. 

On ne veut pas faire un coup de force.

Leur porte-parole, Dominique Belougne, est aussi leur voisin. Il tente de comprendre qui a demandé à ce que l'électricité soit enlevée aux familles et s'indigne de ce traitement, à l'approche de la saison froide. C'est sur son initiative que le rassemblement a lieu. "On ne veut pas faire un coup de force" assure-t-il. Son souhait, une table ronde, réunissant tous les acteurs du dossier, afin de trouver des solutions pour régulariser la situation de ces Albanais, pour la plupart demandeurs d'asile.

Alerter les pouvoirs publics sur la situation d'une trentaine de familles

Ces familles comptent de nombreux enfants en bas âge. La première urgence, poursuit Dominique Belougne, c'est de rétablir le courant afin qu'ils ne souffrent pas du froid. La seconde est de leur trouver un logement sur le long terme. Car le bailleur social à qui appartiennent les appartements occupés, Vilogia, a annoncé son intention de rénover les logements, dans le courant de l'année 2019. Toutes les familles risquent donc l'expulsion dans les prochains mois.

Ce mercredi, les familles et leurs soutiens, dont plusieurs représentants d'associations, ont pu échanger avec des élus de Bègles. A l'initiative de la mairie, une table ronde pourrait avoir lieu très prochainement.