Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Belfort : décision favorable pour l’implantation d'un Intermarché dans le quartier de la Méchelle

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Le projet d'implantation de l'Intermarché dans le quartier de la Méchelle à Belfort a été validé ce jeudi à Paris par la Commission nationale d’aménagement commercial, indique la ville de Belfort.

Le projet d'implantation de l'Intermarché dans le quartier de la Méchelle à Belfort a été validé ce jeudi à Paris (photo d'illustration)
Le projet d'implantation de l'Intermarché dans le quartier de la Méchelle à Belfort a été validé ce jeudi à Paris (photo d'illustration) © Maxppp - Sébastien JARRY

Belfort, France

"Lors de sa réunion du jeudi 7 novembre, la Commission nationale d’aménagement commercial (CNAC) a définitivement validé le projet d’Intermarché à la Méchelle", se félicite la ville de Belfort dans un communiqué. Un permis de construire sera prochainement déposé.

Un supermarché de 2.500 mètres carrés

La ville de Belfort avait décidé de "déclasser l’ancien terrain de football de la Méchelle, en très mauvais état, que les clubs sportifs ne voulaient plus utiliser depuis plus d’un an". L'enseigne Intermarché s'était dite intéressée pour acheter le terrain et y implanter "un supermarché de 2.500 m², sans galerie marchande et sans station-service".

Plusieurs recours avaient été déposés

Au total, quatre recours avaient été déposés par des opposants au projet : le Super U de Valdoie, l'association de commerçants et artisans de Valdoie, le Carrefour Market de Belfort, et enfin l'association les Vitrines de Belfort.  "Le recours déposé par l’association Les Vitrines de Belfort, a été rejeté pour vice de procédure. Les autres demandeurs ont été déboutés de leurs requêtes, malgré l’avis réservé donné par la Préfecture du Territoire de Belfort", précise le communiqué.

La localisation du projet est bonne (Damien Meslot)

"La CNAC a ainsi jugé que la localisation du projet est bonne et qu’il contribue à la préservation et à la revitalisation du tissu commercial du centre-ville", fait savoir le maire de Belfort Damien Meslot. "C’est le signe qu’il s’agit d’un projet de qualité en matière d’aménagement du territoire, de développement durable et de protection du consommateur".

"L’installation de cette enseigne à la Méchelle permettra de répondre à la demande des habitants du quartier, particulièrement des personnes âgées, mais aussi aux employés du Techn’hom et des habitants de Cravanche", estime encore Damien Meslot.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu