Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Belfort : l'ancien stade de foot de la Méchelle pourrait se transformer en supermarché

mercredi 7 novembre 2018 à 19:39 Par Manon Klein, France Bleu Belfort-Montbéliard

Un supermarché pourrait s'installer sur le terrain de l'ancien stade de la Méchelle, à Belfort. C'est en tout cas ce dont va débattre le conseil municipal ce jeudi 8 novembre 2018. Le projet divise les élus, mais aussi les riverains.

L'ancien stade de la Méchelle est aujourd'hui en friche
L'ancien stade de la Méchelle est aujourd'hui en friche © Radio France - Manon Klein

Belfort, France

Un nouveau supermarché pourrait faire son arrivée à Belfort. La mairie envisage de vendre le terrain de l'ancien stade de football de la Méchelle à l'Immobilière européenne des mousquetaires. Cette dernière voudrait y installer un Intermarché. 

Les riverains divisés

Le projet ne fait pas l'unanimité chez les riverains du stade de la Méchelle. Il y a d'un côté ceux qui saluent l'implantation d'un commerce à deux pas de chez eux, pour le côté pratique. Et de l'autre, ceux qui regrettent la disparition de l'ancien terrain de foot; "Les gamins, ils ont besoin d'un espace pour jouer (...) il y a besoin de garder cet espace de verdure" argumente Céline, qui habite à dix minutes de l'ancien stade.

Une source de revenus importante pour la mairie

La vente du terrain devrait rapporter près de 960 000 euros à la collectivité. Une manne financière importante. La mairie justifie la vente de l'ancien stade par le fait qu'il n'était plus utilisé. L'élue municipale d'opposition divers gauche Samia Jaber dénonce de son côté un abandon volontaire du terrain, qui ressemble aujourd'hui plus à un champs en friche qu'à un stade de football.