Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Belfort : "l'hydrogène est une filière d'avenir pour notre territoire" estime le Préfet

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Le Préfet du Territoire de Belfort, David Philot, appelle les entreprises et les collectivités à se saisir du sujet de l'hydrogène, un enjeu majeur selon lui pour le Nord Franche-Comté dans les années qui viennent.

Inauguration de la station hydrogene Air Liquide de Paris-Orly (photo d'illustration)
Inauguration de la station hydrogene Air Liquide de Paris-Orly (photo d'illustration) © Maxppp - Maxppp

Belfort, France

Il ne veut pas rater ce nouveau virage industriel. Le Préfet du Territoire de Belfort, David Philot, réunissait ce jeudi les acteurs économiques locaux à la CCI de Belfort pour préparer "un salon de l'hydrogène" qui aura lieu à Belfort les lundi 7 et mardi 8 décembre 2020. David Philot, souhaite que le Territoire de Belfort devienne un département à la pointe de la filière hydrogène. 

"Je pense que c'est une technologie d'avenir pour les constructeurs automobiles, au-delà des productions qui peuvent concerner les grands engins de fret, maritimes, de grands véhicules (…) pour le véhicule du quotidien, la technologie hydrogène va apporter des solutions à un confort d'utilisation qui est, quand même, en terme d'autonomie, très supérieur aux véhicules électriques à terme”, estime David Philot.

C'est une énergie propre qui participera à la dé-carbonisation de nos véhicules

Le nouveau Préfet du Territoire, David Philot. - Radio France
Le nouveau Préfet du Territoire, David Philot. © Radio France - Jonathan Landais

"Evidemment, toute l'infrastructure en terme d'alimentation et de stations de pompage n'est pas en place, c’est un enjeu pour l'avenir, mais sous ces réserves et ces conditions, c'est vraiment une énergie propre qui participera à la dé-carbonisation de nos véhicules de façon massive, j'en suis convaincu, dans l’avenir".

Le FC Lab et le projet Usthy

Un grand projet est déjà prévu pour 2021, à Fontaine dans le Territoire de Belfort, le projet USTHY : l’implantation de l’institut national de stockage de l'hydrogène, qui sera le seul en France à pouvoir certifier le stockage en hydrogène. Rappelons aussi que le FC Lab, laboratoire de l'UTBM créé il y a plus de 20 ans, fait déjà référence sur l'hydrogène au niveau national, puisqu'il publie une grande partie des travaux de recherche sur le sujet.

Lyon, Bordeaux... et demain Belfort ?

D'autres territoires ailleurs en France sont déjà très en avance sur le sujet : comme par exemple la région Auvergne Rhône Alpes, où Faurecia et Michelin ambitionnent de créer la plus grande usine d'Europe de piles à hydrogène, près de Lyon. A Bordeaux également, une société va créer une usine unique en France d'ici 2022 pour produire des piles à combustible de grande capacité (1 mégawatt).

Un enjeu majeur pour la mobilité

Selon une étude de l'AFHYPAC, qui regroupe les acteurs de la filière hydrogène, en 2050, l'hydrogène pourrait alimenter 1 camion sur 5 et 1 bus sur 4. L'hydrogène est obtenue par électrolyse de l'eau, alimentée par une ressource électrique renouvelable (éolien, photovoltaïque) ou thermolyse (par chauffage de biomasse). Les véhicules roulant à l'hydrogène ne rejettent que de l'eau.

A Belfort, Optymo envisage de faire rouler ses premiers bus à hydrogène fin 2021 : c'est la prochaine étape après les 30 premiers bus hybrides diesel-électricité qui ont été mis en circulation sur le réseau en janvier dernier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu