Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Belfort : une nouvelle voie d’essais inaugurée sur le site d’Alstom

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Alstom et SNCF Réseau ont inauguré ce mercredi une nouvelle voie d’essais électrifiée sur le site Alstom de Belfort. Cette voie doit permettre de réaliser des essais techniques sur les trains à 60 km/h.

Le chantier de modernisation de la voie d’essai coûté plus d’un million d’euros.
Le chantier de modernisation de la voie d’essai coûté plus d’un million d’euros. - Crédit photo : SNCF Réseau

Belfort, France

Après deux ans de travaux, la nouvelle voie d’essais numéro 51 a été inaugurée ce mercredi sur le site d’Alstom de Belfort, par les élus locaux et les représentants de l’Etat et de SNCF Réseau. La voie d’accès au site a été modernisée pour permettre à Alstom de réaliser des essais techniques plus performants sur les trains.

Une voie électrifiée reliée au poste d’aiguillage de Belfort

« Ces travaux ont consisté à électrifier la voie d’essais de 850 mètres, qui sera pilotée à compter de juin 2019 par le Poste d’Aiguillage Informatisé de Belfort, en cours de construction », précise un communiqué. Le chantier a aussi permis « de mettre aux normes la voie pour des circulations des trains à 60 km/h » avec « un accès direct des locomotives et des TGV sur le site industriel et la réalisation d’essais techniques à 60 km/h ».

Un centre européen de maintenance

Avec ce chantier, l’Etat et ses partenaires entendent « valoriser l’emploi et la filière ferroviaire française », précisant que ce projet doit permettre « le développement des activités d’Alstom » pour faire du site de Belfort « un centre européen de la maintenance du matériel roulant ».

Un chantier à plus d’un million d’euros

Ce chantier représente un investissement de 1.027.200 euros, financés principalement par la région Bourgogne Franche-Comté, à hauteur de 300.000 euros, et l’État (250 000 euros), mais aussi le Département du Territoire de Belfort (100.000 euros), le Grand Belfort (100.000), SNCF Réseau (177.200) et Alstom (100.000).

Une convention de financement pour ce projet avait été signée le 6 février 2017 entre l’État, les collectivités locales, SNCF Réseau et Alstom.

Choix de la station

France Bleu