Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bercy prévoit 5.800 suppressions d'emplois au ministère de l'Action et des Comptes publics d'ici à 2022

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Quelque 5.800 emplois seront supprimés au ministère de l'Action et des Comptes publics sur les trois années qui viennent, a annoncé mardi le ministre Gérald Darmanin aux cinq organisations syndicales concernées.

Le ministère de l'Économie et des Finances, à Paris.
Le ministère de l'Économie et des Finances, à Paris. © AFP - Emmanuel Fradin / Hans Lucas

Le ministère de l'Action et des Comptes publics prévoit une "baisse totale" de ses effectifs "d'environ 5.800 emplois sur les trois années entre 2020 et 2022", a annoncé mardi le ministre Gérald Darmanin. Le ministre et son secrétaire d'État Olivier Dussopt recevaient les cinq organisations représentatives du ministère (Solidaires, CGT, Force Ouvrière, CFDT-CFTC, UNSA-CFE-CGC).

Cette décision est "la conséquence de la mise en oeuvre" de "transformations d'ampleur visant à simplifier la vie des Français", telles le prélèvement à la source, la suppression de petites taxes ou la baisse de certains impôts, a expliqué le ministère dans un communiqué. Au total, sur la durée du quinquennat, le ministère réalisera donc une baisse de 10.000 emplois environ", ajoute le communiqué.

En juillet dernier, Gérald Darmanin avait annoncé une réduction du nombre de postes de fonctionnaires d'Etat "autour de 15.000" d'ici 2022, contre 50.000 initialement envisagés.

"Nous continuerons la mobilisation", promet FO

Selon Philippe Grasset de Force Ouvrière, sur la seule année 2020, 1.653 suppressions d'emplois sont prévues. "On nous a annoncé 7.775 suppressions sur trois ans, entre 2020 et 2022, au ministère de Gérald Darmanin, dont 1.653 en 2020" a-t-il déclaré à l'AFP. "C'est encore trop et nous continuerons la mobilisation", a-t-il ajouté, évoquant la mobilisation prévue le 16 septembre, à l'appel de son syndicat, de Solidaires, la CGT, la CFDT et de la CFTC à la Direction générale des finances publiques (DGFip).

Mardi soir, Solidaires, le premier syndicat de Bercy, la CGT et la CFDT n'avaient pas réagi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu