Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Bergerac : la commune va accueillir un service des finances publiques actuellement basé dans une grande ville

-
Par , France Bleu Périgord

Gérald Darmanin, ministre des l'Action et des Comptes publics a rendu public ce mercredi midi la liste des collectivités qui accueilleront des services des finances publiques actuellement localisés dans de grande métropoles. Bergerac fait partie des 50 villes retenues.

La ville de Bergerac va accueillir un service de gestion des Finances Publiques
La ville de Bergerac va accueillir un service de gestion des Finances Publiques © Maxppp - Vincent Isore

Ce mercredi midi, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a communiqué la liste des collectivités qui vont accueillir des services des finances publiques.  La ville de Bergerac fait partie des 50 villes retenues. Il s'agit de villes moyennes. Le ministère indique que c'est une première liste de "communes qui présentent toutes les caractéristiques demandées." 

12 communes ont déposé un dossier en Dordogne 

Un appel à candidatures avait été lancé en octobre 2019 auprès des collectivités locales qui souhaitaient accueillir des services de la Direction Générale des Finances Publiques ( DGFIP) actuellement situés en Ile-de-France et dans les grandes métropoles. 408 collectivités se sont portées candidates. En Dordogne 12 communes ont fait la démarche et parmi elles Montignac, Saint-Cyprien, Mussidan, Terrasson, Nontron et Sarlat.

Des services basés en Ile-de-France ou dans de grandes métropoles vont déménager 

Ces services centraux qui sont en charge de missions de gestion vont donc déménager dans des villes de moyenne importance comme Bergerac qui compte 26 833 habitants ( source Insee décembre 2019). Selon le ministère, "les opérations de localisation en région commenceront _dès 2021_". On ne connait pas encore la nature précise des services qui seront transférés. Selon le directeur départemental des Finances Publiques en Dordogne, Frédéric Faget, "cela devrait concerner entre 20 et 50 agents". 

La ville de Bergerac compte un peu plus de 26 000 habitants - Maxppp
La ville de Bergerac compte un peu plus de 26 000 habitants © Maxppp - Jacky Shoentgen

En Nouvelle-Aquitaine, six villes sont concernées en dehors de Bergerac : Angoulême ( 16), Guéret ( 23), Dax (40), Agen (47) Pau (64) et Limoges (87). Le ministère annonce également une deuxième vague de communes concernées par cette opération de déconcentration au printemps. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu