Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bergerac : la Fnac devrait ouvrir ses portes mi-juin 2018

jeudi 30 novembre 2017 à 19:05 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

La Fnac de Bergerac devrait ouvrir en juin 2018, voire avant, dans les locaux de l'ancienne libraire Forum rue de la résistance. Le permis de construire vient d'être signé.

La Fnac va s'installer dans les locaux de la libraire Forum fermée en juin 2015. (Archives)
La Fnac va s'installer dans les locaux de la libraire Forum fermée en juin 2015. (Archives) © Radio France - Benjamin Fontaine

La Fnac de Bergerac devrait ouvrir ses portes l'été prochain, voire avant. Fin août, France Bleu Périgord vous avait annoncé l'arrivée d'une nouvelle boutique dans le centre de la ville. Les choses se précisent. Le permis de construire a été signé ce mercredi. L'enseigne culturelle va occuper les anciens locaux de la libraire Forum, rue de la résistance. Ils sont à l'abandon depuis juin 2015.

600 m2 de magasin

L'enseigne culturelle va occuper le 1er étage, soit 600 m2. On devrait y trouver tout ce que l'on trouve dans une Fnac "traditionnelle" : livres, DVD, CD, un espace informatique, hifi, son et image, appareil photo. Si tout se passe comme prévu, l'ouverture des portes aura lieu mi-juin. Le deuxième étage du bâtiment sera occupé par la WAB, l'école numérique de la ville.

Une locomotive pour le centre-ville ?

La signature de ce permis de construire est une bonne nouvelle pour la revitalisation du centre-ville attendue par les commerçants et voulue par Daniel Garrigue. La municipalité espère que ce sera une locomotive pour attirer de nouvelles enseignes, notamment dans le bâtiment des anciennes galeries Lafayette toujours inoccupé.