Économie – Social

Immobilier à Besançon : c'est le moment d'acheter ?

Par Anne Pinczon du Sel, France Bleu Besançon mardi 13 septembre 2016 à 18:00

Le prix du m² à Besançon tourne autour de 1854€
Le prix du m² à Besançon tourne autour de 1854€ © Maxppp - Caro Laurent

Les professionnels de l'immobilier le répètent depuis des mois : c'est le moment d'acheter ! Les taux pour emprunter sont bas, le prix au mètre carré est en baisse. Mais pourquoi et qu'en est-il à Besançon ?

Dans deux semaines, Maxime aura les clés de son premier appartement. Il a 26 ans, et il devient propriétaire pour la première fois. Pour 87.000€, il a pu trouver un appartement de 33 m² en plein centre de Besançon. Une aubaine d'après son courtier, qui estime qu'il y a cinq ans,"il l'aurait payé 20 à 30 % plus cher."

Jérôme Fock, courtier en prêt immobilier chez CAFPI, résume la situation : "l'économie française n'est pas au top depuis quelques années, alors pour ne pas briser la consommation , la Banque centrale européenne a décidé de baisser les taux. Ce qui a permis aux banquiers de baisser eux aussi leurs taux. Et puis les vendeurs n'ont pas eu d'autre choix que de baisser leurs prix. Ces deux facteurs cumulés font que c'est le bon moment pour acheter. Historiquement c'est du jamais vu ce qu'il se passe aujourd'hui, surtout sur une période aussi longue."

Il fallait sauter sur l'occasion"

Et c'est cette situation qui a incité Maxime à franchir le pas : "je ne m'étais pas vraiment fixé d'âge pour devenir propriétaire. Mais quand j'ai vu la conjoncture, je me suis dit qu'il fallait sauter sur l'occasion."  Il a donc décidé d'acheter rapidement un appartement qu'il va mettre en location. "Pour une résidence principale, j'ai besoin d'un peu plus de temps de réflexion, de vraiment trouver un bien qui me correspond. Alors je verrai ça plus tard."

En attendant, il va rembourser son prêt à hauteur de 620€ par mois. Il est en CDI mais n'a aucun apport financier pour son achat, son courtier a quand même réussi à lui négocier un prêt à 1,35% à taux fixe sur 15 ans. "Il y a encore un an et demi, dans la même situation, on estimait qu'un taux à 2% c'était déjà un très bon taux, là on est clairement en dessous et avec un peu d'apport, on pourrait être encore plus bas", assure Jérôme Fock.

Besançon, deuxième ville où il faut investir en 2016 

A Besançon, en un an le prix du m² a baissé de 4,9 % d'après le site internet seloger.com. Besançon prend donc la deuxième position au classement des villes où il faut investir en 2016, juste derrière Perpignan. Surtout pour ceux qui voudraient revendre dans quelques années. Quand les prix auront remonté, les vendeurs feront une belle plus-value.

Mais devenir propriétaire, "c'est surtout un projet, des envies" , tempère Jérôme Fock. Pas question d'acheter n'importe quoi, n'importe comment, juste parce qu'on nous dit que c'est le moment. Mais pour ceux qui seraient prêts à franchir le pas, il rappelle aussi que _"d'expérience, juste après l'élection présidentielle, les prix ont tendance à remonter un peu."  _Il est donc temps de se pencher sérieusement sur la question.

Partager sur :