Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bessines-sur-Gartempe : Les salariés de Steva soufflent pendant les vacances avant une rentrée décisive

lundi 30 juillet 2018 à 5:00 Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin

Les 114 salariés de Steva sont en vacances. L'usine de Bessines ferme ses portes pendant 15 jours dès ce lundi après des semaines très actives car l'entreprise, qui est en redressement judiciaire, recherche un repreneur. La date butoir pour déposer une offre est fixée au 10 septembre.

L'usine Steva de Bessines toujours à la recherche d'un repreneur ferme ses portes pour deux semaines
L'usine Steva de Bessines toujours à la recherche d'un repreneur ferme ses portes pour deux semaines © Radio France - Françoise Ravanne

Haute-Vienne, France

Trois visites et même une contre visite de la part d'un groupe (Bowden) basé dans les Bouches du Rhône, c'est avec cet espoir de reprise que, comme tous ses collègues, Bruno Grimaux le délégué force ouvrière de Steva va prendre un peu de repos car ce sont les vacances qui commencent ce lundi 30 juillet pour tous les personnels, l'usine de Bessines étant fermée pour deux semaines. "On part en vacances rassurés car il y a des marques d’intérêt pour notre entreprise, mais on sait qu'il ne va rien se passer en août et que ça va aller très très vite ensuite pour préparer le plan de reprise" explique Bruno Grimaux. Les offres de reprise doivent être déposées avant le 10 septembre pour une audience au tribunal de commerce de Lyon le 4 octobre.

"Même en vacances l'avenir de notre entreprise sera dans nos têtes", le secrétaire du CHSCT

"C'est vrai qu'on est un peu plus serein qu'il y a quelques mois" reconnait pour sa part Eric Benoiton le secrétaire FO du CHSCT mais "rien n'est encore gagné " L'usine du Nord de la Haute vienne qui travaille pour le secteur de l'automobile mais qui fabrique aussi des containers et des pièces de tracteurs pour Massey-Ferguson intéresse visiblement plusieurs entreprises qui travaillent notamment dans la métallurgie mais aucune offre n'a encore été déposée et au retour des vacances le compte à rebours aura commencé. Et forcément pour Eric Benoiton : "On ne va pas arrêter d'y penser pendant les vacances. 

"Notre priorité : sauver le maximum d'emplois", Bruno Grimaux

"Au retour de vacances s'il y a une offre de reprise il va falloir négocier sur le maintien des emplois avec le futur employeur" explique le délégué FO Bruno Grimaux qui sait que la rentrée ne sera pas de tout repos. Il aurait d'ailleurs souhaité un délai supplémentaire. 

A la veille des vacances, les salariés de Steva avaient convié Alain Rousset à venir à Bessines-sur-Gartempe partager un barbecue avec eux, mais le président de Nouvelle Aquitaine a fait savoir qu'il pourrait venir les rencontrer le 4 septembre prochain.