Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bidart : mobilisation syndicale chez Mr Bricolage pour alerter d'une fermeture

-
Par , France Bleu Pays Basque

Samedi 9 novembre, tous les salariés de la grande surface Mr Bricolage situé sur le plateau de Bidart ont manifesté contre la fermeture de magasin prévue dans les prochaines semaines.

Les 13 salariés en CDI ont fait grève samedi 9 novembre, l'occasion d'échanger avec les clients devant le magasin Mr Bricolage de Bidart
Les 13 salariés en CDI ont fait grève samedi 9 novembre, l'occasion d'échanger avec les clients devant le magasin Mr Bricolage de Bidart © Radio France - Stéphane Garcia

Le plateau de Bidart abrite un magasin de bricolage depuis 40 ans. Mais cela pourrait changer dans les semaines, les mois à venir. En effet, le magasin Mr Bricolage situé sur l'ancienne Nationale 10, s’apprêterait à fermer, un an après le plan social présenté par la direction générale.

L'incompréhension des salariés

Les syndicats CGT-CFDT et LAB ont donc manifesté, samedi 9 novembre. Pour exprimer leur incompréhension, d'autant qu'à en croire les salariés, le magasin Mr Bricolage du plateau de Bidart connaît une hausse de la fréquentation et une augmentation des résultats, alors que le service de découpe du bois, porteur, a été retiré. "Nous sommes, qui plus est, sur un 'emplacement premium', explique Manuel Hirigoyen, adjoint commercial. En sortie d'autoroute, à côté d'un supermarché, sur un axe important de la côte où la circulation est très importante." 

La direction évoque un loyer des locaux "trop élevé". Quant à la possibilité de reprise, un désintérêt : pas de potentiel repreneur en vue, ni adhérent, ni concurrent au groupe.

Une fermeture orchestrée ?

Pour les salariés, la fermeture du magasin était déjà décidée, orchestrée depuis deux ans par la direction. Depuis l'ouverture d'un magasin Mr Bricolage en 2017, franchisé et détenu par le groupe Lur Berri (qui en possède trois autres à Hendaye, Cambo-les-Bains et Hasparren). Un commerce situé à 9 kilomètres de celui de Bidart. "A ce jour en France, il n'y a aucun magasin aussi proche l'un de l'autre, aucun", explique un des employés. "De fait, le jour où ils ont ouvert cet autre magasin, ils ont condamné le notre", s'insurge Manuel Hirigoyen. "Leur intention était de nous faire baisser l'activité pour justifier une fermeture."

Pour l'heure, aucune décision n'a été acté, aucune date rendue publique. Pendant ce temps, les journées sont particulièrement difficiles reconnaissent certains salariés. "C'est difficile de s'imaginer sur le carreau, avec 25 ans passés dans une enseigne où l'on a fait sa vie. Où l'on a créé un lien spécial et privilégié avec les clients", raconte Pascale, 51 ans. "C'est hyper déstabilisant de n'avoir aucune visibilité. Se dire que demain ce sera peut-être fini. On vient au travail avec la boule au ventre", relate elle Aurore, 30 ans, dernière arrivée dans l'entreprise.

Il semblerait que le groupe GiFi se soit positionné pour s'installer sur le plateau de Bidart
Il semblerait que le groupe GiFi se soit positionné pour s'installer sur le plateau de Bidart © Radio France - Stéphane Garcia

Selon les employés la fermeture pourrait se faire premier trimestre 2020. Si la direction de Mr Bricolage indique qu'il n'y a aucun repreneur potentiel, il semblerait que le groupe GIFI se soit positionné pour s'installer sur le plateau de Bidart. Ce qui participerait au "déclassement de la zone" a indiqué le maire Emmanuel Alzuri aux employés, qui n'entendent pas rester là.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess