Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social

"Bien-sûr que le pouvoir d'achat a baissé" : Sylvie Feige, présidente des Restos du coeur du Territoire de Belfort

mardi 29 janvier 2019 à 11:50 Par France Bleu Belfort-Montbéliard et Blandine Costentin, France Bleu Belfort-Montbéliard

La présidente des Restos du Coeur du Territoire de Belfort s'inquiète de la montée de la pauvreté, voire de la misère dans son département. Sylvie Feige était l'invitée d'une matinale spécialement dédiée au pouvoir d'achat sur France Bleu Belfort Montbéliard.

Sylvie Feige, présidente des Restos du Coeur du Territoire de Belfort, dans la matinale spéciale de France Bleu.
Sylvie Feige, présidente des Restos du Coeur du Territoire de Belfort, dans la matinale spéciale de France Bleu. © Radio France - Jonathan Landais

Belfort, France

Avec leurs 90.000 repas distribués en environ deux mois dans le Territoire de Belfort, les Restaurants du Coeur sont un observatoire concret de la précarité. Sylvie Feige, leur présidente dans le département, était l'une des invités d'une matinale spéciale consacrée au pouvoir d'achat sur France Bleu Belfort Montbéliard. Elle est formelle : "Bien-sûr que le pouvoir d'achat a baissé ! Il a baissé pour beaucoup de gens, mais surtout pour les plus démunis et les plus pauvres."

Sylvie Feige observe le profil des bénéficiaires des Restos : des personnes qui perçoivent RSA, des gens "qui n’ont plus rien", mais aussi des retraités et des salariés au revenu si faible qu’ils n’arrivent plus à faire sans les Restos. "Pas seulement des Belfortains", précise-t-elle, "mais des gens de tout le Territoire de Belfort".  

Plus de 588 colis d'urgence distribués à ceux "qui n'ont plus rien à manger"

Depuis le 27 novembre, date de lancement de la 34e campagne d'hiver, les Restaurants du Coeur du Territoire ont non seulement distribué 90.000 repas, mais aussi "plus de 500 repas pour les enfants de 0 à 1 an" et plus de 588 colis alimentaire d'urgence, pour ceux "qui n’ont plus rien à manger", explique la présidente de l'association, "la pauvreté voire la misère s’installent dans le Territoire de Belfort". Elle précise que le taux de pauvreté dans le département est au-dessus de la moyenne nationale : selon les chiffres 2015 de l'Insee, le taux de pauvreté dans le Territoire s'élève à 15,1%, contre 14,9% en France métropolitaine.  

Que les politiques viennent voir comment on fonctionne, viennent voir une distribution"

La présidente des Restos du Territoire de Belfort s'inquiète de la "baisse des subventions des collectivités et de l’Etat", même si elle reconnaît que l'association est très aidée localement par la ville de Belfort et le conseil départemental. Elle constate aussi une baisse des dons privés. "Que les collectivités, que les politiques viennent voir comment on fonctionne, viennent voir une distribution" lance Sylvie Feige, "on essaie de faire au mieux mais c’est de plus en plus difficile."

Les matinales spéciales de France Bleu Belfort Montbéliard

En parallèle du grand débat national lancé par le gouvernement, France Bleu Belfort organise trois émissions spéciales, sur le terrain. Après la première émission, le 29 janvier à Belfort, votre radio vous donne rendez-vous à Héricourt, le mardi 12 février, en direct du Café des sports et le mardi 28 février à Montbéliard, au Café de la Paix. Deux nouvelles thématiques seront abordées.