Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Loire : bientôt deux fois moins nombreux, les salariés de SES occupent leur usine

La colère des 38 salariés de l'entreprise SES en Haute-Loire. Le fabriquant d'emballages installé à Saint-Pal-de-Mons va être racheté par Leygatech et la moitié des salariés pourraient se retrouver au chômage.

L'usine SES à St-Pal-de-Mons
L'usine SES à St-Pal-de-Mons - DR

Les salariés de SES occuperont encore ce matin l'usine de Saint-Pal-de-Mons (Haute-Loire) en opposition aux conditions dans les lesquelles s'opère la reprise de la société. Le Tribunal de Commerce du Puy-en-Velay vient de décider la cession de Stéfany Emballages Service à la société Leygatech. Les 38 salariés ne comprennent pas ce choix, d'autant, dit la CGT dans un communiqué "qu’une autre offre de reprise sans licenciement et avec un projet de développement existait".

Yohan Fialon représentant du personnel (CGT) chez SES

Le syndicat s'interroge par ailleurs sur l'indépendance et le fondement de cette décision du tribunal de commerce : "a-t-il cédé aux pressions d’industriels et de politiques locaux au détriment de l’avenir des salariés et de l’entreprise ?"

Il reste un espoir pour les salariés, si le gérant actuel de SES ou si le procureur du Puy-en-Velay fait appel de la décision du tribunal de commerce. Le délai pour faire appel est de dix jours. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu