Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bientôt la fin des 35h ? "Ca ne changera rien" pour certains habitants de Saint-Chamond

vendredi 29 août 2014 à 1:34 Par Julie Szmul, France Bleu Saint-Étienne Loire

Emmanuel Macron, nouveau ministre de l’Économie s'est rapidement fait un nom, avec son interview accordée au Point juste avant sa nomination et publiée ce jeudi. En se déclarant favorable à l'assouplissement des 35h, il a mis le feu aux poudres. Tout le monde assure qu'il ne faut pas toucher aux 35h. Tout le monde ? Non, à Saint-Chamond par exemple, on ne voit pas vraiment où est le problème.

Emmanuel Macron, le nouveau ministre de l'Economie, à l'origine de la polémique sur les 35h
Emmanuel Macron, le nouveau ministre de l'Economie, à l'origine de la polémique sur les 35h © Maxppp

Suite à cette déclaration d'Emmanuel Macron, les réactions s'enchainent dans toute la France. Le président du Medef, Pierre Gattaz soutient les propos du nouveau ministre de l"économie. Il appelle également à adapter les 35h. Mais son point de vue n'est pas forcément celui de tous les patrons. Certains vont plus loin, comme Martin Lécole, le patron de Loire Fonderie à Feurs et porte parole des Tondus (un mouvement de patrons de petites entreprises mécontents). Il estime que c'est insuffisant, et il menace même de vendre son entreprise aux chinois.

35h BOB Martin Lécole

Les syndicats par contre sont très en colère : ils affirment que les 35h sont un acquis social, et qu'il ne faut pas y toucher.Et pourtant, en se promenant avec un micro à Saint-Chamond, on se rend vite compte que la plupart des habitants et des commerçants ne se font plus d'illusions.

35h ENRO

35H SON Cathy

Matignon a réagit rapidement ce jeudi, en affirmant que le gouvernement «n’a pas l’intention de revenir sur les 35 heures». Mais il a ajouté que la modification du dispositif «relève de discussions entre partenaires sociaux».