Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bientôt une ferme urbaine en plein centre-ville de Calais

dimanche 25 février 2018 à 6:26 Par Matthieu Darriet, France Bleu Nord

A Calais, des travaux ont commencé pour créer, entre les immeubles, une ferme urbaine. "Anima" accueillera ses premiers animaux d’ici neuf mois. Un lieu de promenade et de médiation avec les animaux, sur une ancienne friche.

La ferme urbaine de calais accueillera une soixantaine d'animaux.
La ferme urbaine de calais accueillera une soixantaine d'animaux.

Calais, France

Des ânes et des chevaux miniatures, des cochons d’Inde, des poules ou des Alpagas. Plus de 60 animaux trouveront place, d'ici neuf mois, dans les boxes et le manège. Ils permettront de créer des animations, et des actions de médiation thérapeutique, auprès de publics fragiles. Véronique Devulder, de l’association Les Animaliens, porte ce projet : 

On peut travailler avec des personnes qui ont des difficultés à bouger leurs doigts par exemple ou avec des enfants phobiques de l'école à qui on redonne de la confiance, grâce aux animaux, pour préparer leur réintégration en milieu scolaire classique.

Des animations et des actions de médiation autour des animaux seront proposées au sein de la ferme urbaine de Calais. - Aucun(e)
Des animations et des actions de médiation autour des animaux seront proposées au sein de la ferme urbaine de Calais.

Recréer du lien social et dynamiser le centre-ville, en y faisant venir associations et entreprises solidaires, c’est l’idée de Natacha Bouchart, la maire de Calais : 

Pour avoir une attractivité qui n'est pas la même que dans d'autres cœurs de ville, on s'appuie sur  l'économie sociale et solidaire, sur les acteurs de la création qui ont beaucoup de richesse, de créativité, d'énergie et aussi qui accompagnent les plus isolés. On veut faire la différence, en cœur de ville avec l'ensemble de ces projets. 

Le chantier de cette ferme urbaine est mené par des entreprises d’insertion pour que ce projet ait du sens, jusque dans sa réalisation