Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bientôt une école de cuisine Thierry Marx à Fécamp ?

dimanche 3 juin 2018 à 6:31 - Mis à jour le dimanche 3 juin 2018 à 8:31 Par Amélie Bonté, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Le projet d'implanter une école du célèbre cuisinier Thierry Marx à Fécamp (Seine Maritime) est à l'étude. La direction de l'école est déjà venue deux fois à Fécamp.

Le chef Thierry Marx a fondé les école Cuisines mode d'emploi dont les formations sont gratuites
Le chef Thierry Marx a fondé les école Cuisines mode d'emploi dont les formations sont gratuites © Maxppp - Eric Ottino / PHOTOPQR/NICE MATIN/

Fécamp, France

Bientôt une école de cuisine Thierry Marx à Fécamp ?  Le célèbre cuisinier chauve qui puise son inspiration culinaire dans la cuisine asiatique a lancé il y a déjà plusieurs années des écoles. Elles s’appellent "Cuisine mode d'emploi" et s'adressent à des demandeurs d'emplois ou des décrocheurs scolaires. La formation est rapide et entièrement gratuite. Pour l'instant il existe huit écoles de ce type en France et pourquoi pas la neuvième à Fécamp ?

Des études de faisabilité 

Pour l'instant on est encore aux prémices du projet. Les premiers contacts remontent à huit mois environ mais la directrice des écoles de Thierry Marx est déjà venue deux fois à Fécamp. Il faut savoir que ces écoles sont très demandées par les collectivités qui y voient plusieurs avantages : une belle vitrine pour leur territoire avec un nom reconnu à l'international, des formations qui permettent à 90% des élèves d'obtenir un emploi. 

La ville de Fécamp, portuaire et touristique a un taux de chômage élevé - Radio France
La ville de Fécamp, portuaire et touristique a un taux de chômage élevé © Radio France - Amélie Bonté

Forcement pour une ville comme Fécamp, portuaire et touristique, avec un taux de chômage important, l'opportunité est trés séduisante. Pour l'instant c'est la phase d'étude qui débute : la ville et l'école regardent les besoins dans le secteur de la restauration sur le territoire, cherchent également un éventuel local parce que l'implantation de l'école, les travaux, le matériel professionnel de cuisine coûtent cher : environ 400 000 euros.

Pour l'heure la ville de Fécamp reçoit l'appui technique de la Région Normandie, le principal partenaire de l'école , GrDF étudie aussi la faisabilité. Il faut en moyenne une bonne année avant l'ouverture d'une école Thierry Marx.

Qu'en pensent les restaurateurs de Fécamp ?

C'est vraiement un métier de passion"

Recruter dans le domaine de la restauration est toujours très compliqué pour les professionnels du secteur : 

ECOUTEZ Sarah Moissonier qui tient avec son mari le restaurant Le Barbican à Fécamp

Une école de cuisine, je trouve ça chouette si ça se fait, ce serait une bonne motivation pour Fécamp"